Aquò d'Aqui
Santat/Medecino

Ges de Bocas-dau-Ròse dins l’estatistica de mortalitat au coronavirús - 31/03/2020

La statistique officielle ignore les Bouches-du-Rhône où l'équipe du pfr Raoult obtient des résultats exceptionnels. D'où un soupçon : faut-il taire l'efficacité de l'hydroxychloroquine pour raison d'Etat ?

Coma Covid19 milhora la santat de l’atsmosfèra - 12/03/2020

Les satellites de la Nasa et du Cnes mettent en évidence la baisse drastique de la pollution atmosphérique, à mesure que l’épidémie de coronavirus bloque l’activité économique.

Fumaria èrba de las curas de prima - 05/08/2019


Le fumeterre est une plante de longue vie. Elle dépure associée avec d'autres aromatiques, et assouplit les artères. Hypertendus, vos serpettes !

Erbas de fremas, un estagi especific a Sumena - 04/07/2019

Des règles douloureuses ou irrégulières jusqu’aux bouffées de chaleur de la ménopause, Florence Faure-Brac tire de nos collines et jardins de quoi soulager et réguler… A Sumènes (30) du 13 au 15 juillet.

Manjar per aparar seis uelhs - 10/04/2015

Une étude américaine confirme que certains aliments protègent l’œil, retardent la dégénérescence maculaire et limitent le risque de cataracte. La bonne nouvelle c’est qu’ils sont plutôt bons et de chez nous.

Lo moissau premier enemic de l’Umanitat - 21/07/2014

Le site web de la fondation Bill Gates vient de publier une échelle des animaux tueurs d’hommes. On ne dira plus désormais que l’homme est un loup pour l’homme, mais que l’homme est un moustique pour l’homme.

De solèu còntra l’ipertension - 02/02/2014

Le bain de soleil accroitrait le taux de monoxyde de carbone dans le sang, en dilatant les artères. Des chercheurs britanniques l’ont démontré… et c’est l’occasion de rappeler qu’en Méditerranée il existe quelques remèdes naturels.

Faire manjar de iogorts ais ansiadas e caracterialas ? - 04/06/2013

Une équipe de l’Université de Californie déduit d’une récente étude que la flore intestinale joue sur le comportement nerveux et agressif des femmes de tout âge.

Lo segue que fa allucinar - 16/10/2012

Pas mens de dètz e uech Provençaus intoxicats per de datura mesclat a de farina de segue , es lo bilanç qu’a comunicat l’Agéncia Regionala de la Santat. Leis intoxicacions son arribadas entre lo 21 de  setembre et lo 11 d’octòbre. Es una enquista de l’ARS qu’a identificat lo datura coma causa possibla deis allucinacions....

Lo nucleari pertot per totei - 19/09/2012

Le nucléaire de proximité prend de plus en plus d’importance, et les scanners de toute sorte envoient leurs doses de radio éléments dans les hôpitaux et les chantiers de construction. L’Autorité de Sureté Nucléaire a tiré la sonnette d’alarme en publiant son rapport 2011. Elle a multiplié les opérations de contrôle et note que nombre d'entreprises radiographient les bâtiments sans autorisations en Provence Alpes Cote d'Azur.

Aquelei servicis qu'aparan la santat dei banhaires - 08/07/2012


L'eau de mer des plages Vivo, Balaguier, la Vernette ou les Sablettes, est prélevée chaque semaine. Et toute pollution entraîne une interdiction de baignade. En situation de crise, la décision peut être prise en quatre heures pas plus, par le maire. Les agents du service communal d’hygiène et de santé, eux, ne se reposeront pas beaucoup entre mai et septembre.

Nucleari : leis enfants pròche d’una centrala riscan mai una lucemia - 11/03/2012

Une étude menée en France montre que les enfants de moins de 15 ans vivant près d’une des 19 centrales nucléaires concernées voient croître le risque de leucémie de 90% par rapport à d’autres vivant plus loin. Cependant les chercheurs se refusent à établir un lien de cause à effet…
1 2
Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.