Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.





Ensenhaires/Persounau

Quatre novèus capecians d’occitan e quatre de mai - 27/06/2014

Depuis 2003 ce certificat d’enseignement dans le secondaire voyait nommer quatre nouveaux enseignants d’occitan chaque année et pas plus. Très en deçà des besoins d’un enseignement à développer. Toutefois en 2014 un concours exceptionnel a doublé ce chiffre.

Lo pòste d’animatritz de provençau divisat per dos dins la Vauclusa - 11/09/2012

Coup de tonnerre académique en Vauclusa, où le poste d’animateur pédagogique est ramené à un mi-temps malgré l’essor de la matière et la demande des enseignants. La décroissance du nombre de postes enseignants serait la première cause d’une décision qui a provoqué la colère des associations de promotion de la langue d’oc. Le ministère de l’Education a été saisi à la fois par l’Aeloc et par sa fédération, la Felco.

L'Aeloc conforte son rôle de "défenseur tous azimuts" de l'enseignement de la langue d'Oc - 03/07/2012

Ni syndicat, ni club culturel, l’Association pour l’Enseignement de la Langue d’Oc veut pourtant défendre les conditions de l’enseignement de la langue régionale tout en aidant les projets culturels des maîtres qui l’enseignent. A l’occasion de son assemblée générale, tenue à Aix-en-Provence le 31 juin 2012, l’Aeloc en a encore fait la démonstration.
Recherche

Aquò d'Aquí a besoin de ses lecteurs
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.