Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc










Dison que

Vivèm au país de "ges de"... - 24/11/2020

Alors que le second confinement s'assouplit, il est temps de parler de cet Etat où quelques personnes décident pour 66 millions.

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant - 24/09/2020

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

L'autre pandémie...à perpétuité ? - 18/06/2020

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

Lei vielhs sacrificats dau covid - 30/04/2020

Les anciens sont ils sciemment sacrifiés par l'Etat, le Canard Enchaîné le suggère, la ré-autorisation de médicaments comme palliatifs aussi.

Le pouvoir aux Communes ! - 23/04/2020

Qui protège les citoyens ? L'Etat ? Allons!...La réaction des collectivités très locales a été la (seule) bonne surprise de la crise du covid 19.

Qué seriá viure lo Covid-19 sensa internet? - 12/04/2020

Sans internet, la pandémie, ce serait "Le hussard sur le toit"...Profitons de nos échanges pour ne pas oublier : la souffrance des Kurdes, celle des gilets jaunes, ou l'avenir de la démocratie à Hong Kong.

Coronavirus: crisi sanitària vò cauma generala? - 03/04/2020

La pandémie a provoqué l'arrêt de la plupart des productions, comme l'aurait fait la grève générale. Elle a révélé à quel point sans les "ceux qui ne sont rien" la machine ne pouvait tourner. Un enseignement à en tirer dans nos démocraties si formelles ?

Jouez avec Aquò d'Aquí - 02/04/2020

En tant de confinement, avec Aquò d'Aquí jouez à améliorer votre occitan, ou votre français régional.

L'occitan maintenu en temps de confinement - 20/03/2020

Aquò d'Aquí sera présent chaque jour avec des contenus en lenga nòstra durant le confinement. Pas de chômage technique avec la presse occitane.

E la corona va al… - 10/03/2020

Il en dévoile bien des choses, ce coronavirus : le marché mondialisé la met en veilleuse, mais seulement pour repartir de plus belle. E non, es ren encara lo festenal de Cànoa.   Ni la pub per la bierra (de consomar amb moderacion, è!, subretot per aquelos que ne’n bevon ren).   Coma l’indica la dicha populara: es...

Coronavirús còntra convivència - 27/02/2020

Mesures d’isolement, peur des uns et des autres...Le COVID 19 affecte la santé, mais aussi lo biais de viure. Nos conseils de prévention en attendant le médicament miracle...que nous avions déjà semble-t-il.

"lo Ric Valens Richart, rei dels Engles" sur Arte - 07/01/2020

Bien sûr pour entendre parler occitan à la télé, il vaut mieux compter sur les Allemands. Sur Arte ils ont ont rendu à Richard Cœur de Lion sa langue.
1 2 3 4 5 » ... 14
Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.