De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat






            partager partager

Nautrei siam

Un quart de siècle au service du débat sur le développement régional en langue d’Oc




Nautrei siam
Né en 1987 Aquò d'Aqui est un mensuel d'information indépendant dont le but est de promouvoir la langue d'oc ou occitan comme véhicule d'information.

L'occitan utilisé dans Aquò d'Aqui, ce sont essentiellement ses formes dialectales présentes en Provence Alpes Cote d'Azur : provençal, occitan alpin (ou "alpin d'oc", selon les sensibilités) et niçois, dans les variétés que nous proposent nos rédacteurs. Les deux graphies classique et mistralienne voisinent dans le journal, choisies également par les rédacteurs.


Une large part des articles sont consacrés à l'actualité régionaliste, et un regard est porté particulièrement sur l'Education.

Le journal propose régulièrement des articles sur la société régionale utilisables par les enseignants d'occitan-provençal.


Aquò d'Aqui s'attache également à couvrir des sujets sur l'environnement de Provence Alpes Cote d'Azur, et sur l'innovation sociale.


Les articles en langue régionale sont systématiquement dotés d'une clef de compréhension en français (titre, sous titre, intertitres, légendes des photos...) afin de faciliter la compréhension des lecteurs en désir d'apprendre la langue d'oc.


La profession de foi d'Aquò Aqui est de faire de la langue d'Oc un média de la cohésion et de la meilleure compréhension entre les gens, la langue d'oc est dans cette optique conçue comme un pont entre eux et non comme une barrière.


Il est à souligner que le journal est d'ailleurs facilement lisible en occitan pour nos amis et voisins pratiquant une autre langue romane. On parle de "camins de lengas" entre celles-ci, l'apprentissage de l'occitan est en effet une passerelle vers les autres langues romanes. A conseiller fortement aux décideurs en matière d'enseignement !


Pour tout contact aquodaqui@aquodaqui.info

Jeudi 12 Juillet 2012
 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.