Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.












Imigrar/Despatria

Aquelei que li diguèron « Espingoins » e aquelei que li diguèron « amics » - 04/03/2022

A l'heure d'accueillir les réfugiés de guerre d'Ukraine, il est utile de rappeler les crises précédentes durant laquelle l'Etat et la société en France furent confrontés à cette problématique

Montanaro offre un concert au bénéfice des réfugiés - 01/02/2017

Miquèu et son fils Baltazar jouent ensemble depuis un moment. Le duo est rodé, et samedi à Aups, il met son talent au service des réfugiés.

Un Liberon fraternau s’acampa a La Torre - 24/10/2016

A La Tour d'Aigues l'accueil de jeunes réfugiés a suscité deux manifestations : rejet ici, soutien là. Mille réfugiés sont attendus en Provence. Et parfois les populations locales positivent leur accueil.

Lo vèrme dins la frucha chauvinista - 21/09/2015

Le 16 septembre, nous assistions au débat du Parlement Européen relatif à l’accueil des réfugiés dans l’Union. Au-delà des « restancaires de frontièras » de l’extrême droite si présente, des voix discordantes nous laissent espérer qu’on n'est pas unanimement chauvin et frileux en Bulgarie ou en Pologne.

Marc Vuillemot : « amé lei refugiats avèm a faire nòstre dever » - 13/09/2015

Le maire PS de La Seyne vient de proposer à son conseil municipal de délibérer en faveur de l’accueil de réfugiés. Mais pour lui, l’Etat doit jouer un rôle pivot, et organiser l’accueil en rassemblant les maires.

Leis Estats d’Euròpa seran plus tenguts de pagar d’ajudas socialas ais Europencs d’àutrei país - 12/11/2014

La Cour Européenne de Justice a jugé le 11 novembre 2014 en défaveur des ressortissants qui demandent des prestations sociales à leur pays d’accueil au sein de l’UE. Une limitation du droit de circuler cher aux Européens ? Certainement un premier quitus aux extrêmes droites chauvines qui fleurissent dans l’Union. Le chemin n’est pourtant pas facile pour les Européens supposés « touristes sociaux. En France seule la santé et l’enfance sont des droits universels.

Gardana d’onte lei Ròms son pas cochats - 06/05/2013

La ville minière provençale accueille douze familles Roms depuis octobre 2012. C’est la seule en Provence, pratiquement, qui gère sans demander l’expulsion de ces Européens aux droits restreints. Aujourd’hui les enfants sont scolarisés, et une vie s’organise sur place. Quant aux services communaux de toutes sortes, ils apprennent à comprendre une population différente, sans favoriser le communautarisme.

Gerard Depardieu : « una man de fèrre russa…indispensabla » - 22/01/2013

L’acteur veut apprendre le russe, et invoque Tchekov pour justifier la « main de fer » russe sur les petites nations.

"Pas ges de problema d'integracion per mon paigrand" - 16/10/2012

Dal Piemonte alla Provenza la vicinanza culturale e linguistica ha significato molto per la famiglia del nostro collaboratore Reinat Toscano . Se l'immigrazione della famiglia dovesse per prima cosa nutrirla , « l'immersione linguistica occitana ha aiutato mia madre a riuscire bene a scuola ... in francese » , precisa Reinat . Il resto è stato l'ardore al lavoro ad averlo fatto .

Leis immigrats en Provença son mai diplomats que lei Provençaus - 15/10/2012

L’immigration amène en Provence de nombreux diplômés et aussi de nombreuses personnes sans aucun diplôme. 45% finissent par acquérir la nationalité française.

"Pas ges de problema d'integracion per mon paigrand" - 14/10/2012

Du Piémont à la Provence la proximité culturelle et linguistique a beaucoup compté pour la famille de notre collaborateur Reinat Toscano. Si l'immigration de la famille devait d'abord la nourrir. "Le bain linguistique occitan a aidé ma mère à bien réussir à l'école...en français", précise Reinat. L'ardeur au travail a fait le reste.
Leggere anche la versione in italiano e occitano
Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.