Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Lo vèrme dins la frucha chauvinista


BRUXELLES. Le 16 septembre, nous assistions au débat du Parlement Européen relatif à l’accueil des réfugiés dans l’Union. Au-delà des « restancaires de frontièras » de l’extrême droite si présente, des voix discordantes nous laissent espérer qu’on n'est pas unanimement chauvin et frileux en Bulgarie ou en Pologne.



Un Parlement européen quasi vide pour une question fondamentale...Les députés, qui ont une minute pour s'exprimer, sont conviés à parler à une heure fixe, et certains descendent tout juste d'un avion pour venir au micro...(photo MN)
Un Parlement européen quasi vide pour une question fondamentale...Les députés, qui ont une minute pour s'exprimer, sont conviés à parler à une heure fixe, et certains descendent tout juste d'un avion pour venir au micro...(photo MN)
Va sabèm, despuei leis elecciens europeas de junh 2014, lo Parlament Europeu s'es drechisat, e fòrça, bòrd que lei partits chauvinistas e afogats per la preferéncia nacionala li fan flòri.
 
Son tant reaccionaris que lei conservators semblan de bràveis umanistas, tau coma Angela Merkel, quand se fai aparairitz de refugiats de la misèria e de la guèrra.
 
Tre l'an d'après, lo president de la Comissien Europea, Jcl. Junker, desvelat son biais d'èstre una mena de maufatan financier, ajudaire vergonhós dei multinacionalas que vòlon pas pagar l'impòst, auriá degut èstre gisclat, escobat, faidit.Publier 
 
Pasmens es encara au cap, que la gaucha a pas vougut mesclar sei vòts an'aquélei de l'extrèma drecha dins una mocien de censura.
 
Vaquí la situacien escalabrosa d'Euròpa politica d'uei.

"Se defendre còntre d'ondassas de migrants"

E n’en vesèm la tòca 'mé lo debat que tremòla l'Institucien despuei que de centenas de miliers de refugiats desfautats de tot pícan a sa pòrta.
 
La frontièra es tant dins lei mentalitats coma sus lo terrenc.
 
N'avèm agut un imatge au Parlament de Brussèlas, onte se n’en parlava encara dijòus 16 de setembre.
 
Un cèrt Michal Marusik, Polonés dau grop d'extrèma drecha ENF, a poscut dire, sensa vergonha, que : « l'Euròpa es envaïda, agressada, per d'ondassas de migrants. Adonc, chasque Estat sòci a lo drech de se defendre ».
 
Sembla qu'aquélei pàurei gents que se négan fan escòrna ais Europeus, premier aquélei que son ai frontièras de l'Unien.
 
Ce que fariá crèire qu'una PPE coma la Bulgara Mariya Gabriel es una genta gauchista quand demanda que « la solucien siegue aportada am'una ajuda au desvolopament ai país d'onte fugísson lei refugiats ».
 
Pasmens lo discors unic dei govèrns tau coma aqueu de Corban a l'Ungria, o dei politics polonés,  allergics a l'idèa d'aculhir au sieu de musulmans, vòu pas dire que, dins aquélei societats, l'uniformitat dau biais de pensar siegue la règla.

"Mai de volontaris per aculhir que de refugiats prevists dins lei quòtas"

Le préfet délégué à l'égalité des chances Stéphane Rousset, a été nommé coordonateur départemental de l'accueil des réfugiés pour les Bouches-du-Rhône. Ce lundi 21 septembre il tenait sa première réunion avec les maires du département (photo XDR)
Le préfet délégué à l'égalité des chances Stéphane Rousset, a été nommé coordonateur départemental de l'accueil des réfugiés pour les Bouches-du-Rhône. Ce lundi 21 septembre il tenait sa première réunion avec les maires du département (photo XDR)
Au Parlament Europeu, encara, avèm poscut entendre tambèn una Roza Grafin von Thun Un Hohenstein, ela tambèn Democrata Crestiana, qu'a menat un pauc d'espèr dins la diversitat deis avejaires polonés am'aquò : « Vos vòli dire qu'au nòstre, i a mai de Polonés volontaris que se fan conéisser per aculhir un refugiat, que de refugiats que l'Euròpa voudriá mandar en Polonha ».
 
Au nivèu politic es una bestiesa que podrà menar d'aiga au molin deis enemics dei quòtas.

Mai au niveu uman nos fa vèire que, beleu, lo vèrme umanista es dins la frucha dau chauvinisme.
 
Esperem que l'un poirirà l'autre lo mai leu possible.

Es qu'avèm una autra Euròpa de faire créisser qu'aquela dau replegament identitari e de la paur de l'autre.

Lundi 21 Septembre 2015
michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.