Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Gerard Depardieu : « una man de fèrre russa…indispensabla »


L’acteur veut apprendre le russe, et invoque Tchekov pour justifier la « main de fer » russe sur les petites nations.



L'acteur a regretté "l'incompréhension" européenne de la Russie (XDR)
L'acteur a regretté "l'incompréhension" européenne de la Russie (XDR)
Se pòu demandar se l’actor Gerard Depardieu es bèn competent per n’en parlar, mai vèn de declarar a Valentin Bogdanov, de Vesti Television (Russia), son amor de la lenga russa.
 
-« Aimatz la lenga russa ? »
-« fòrça ! »
 
-« Parlatz rus ? »
-« Comprèni, mai espèri que totara podrai parlar tambèn. Se vòs èstre intelligent, cultivat, fau aprendre la lenga. La lenga, es la cultura, l’intelligéncia. E m’interèssa fòrça la literatura russa ».
 
Puèi pàrlon deis eròis tchekòvencs e deis sèrvis que, dins lei romans d’aquel escrivan classic, vòlon demorar sota lo poder dei richàs. E l’actor d’apondre que « l’Euròpa comprèn totjorn pas tot aquò ».
 
-« Perqué l’Euròpa comprèn pas ? »
-« Comprènon pas que la Russia, que tótei lei país de l’ex-URSS avián besonh d’un certan protectorat. Èron de país pichons que se fasián mai que d’un còup la guèrra : lo Caucàs, lo Turkestan. Una man de fèrre es indispensabla per unificat tot aquò »
 
L’entrevista que parla de l’amor de Depardieu per la Russia, s’engarda d’evocar son òdi per la fiscalitat francesa.

Mardi 22 Janvier 2013
Michel Neumuller





1.Posté par Anna le 25/01/2013 20:01
Lou Depardieu se crèi encaro au tèms de Tchékov et de Tolstoï! Li sèrvi à l'epoco poudien pas faire usage d'uno liberta que i'aurié servi à rèn bord que li terro restavon majamen i mestre!
Basto! que ié resto en Russio se d'agué jouga Raspoutine i'a vira la testo.! Ai bèn pou que ié fague gaire de tèms pèr que revene en Europo..la coua entre li cambo...
La Russio, la couneisse, e lou caratere russi tambèn bord qu' es un pais qu'ame forço maugrat si deco e qu'es lou pais de moun segne paire.

2.Posté par morelli jean marc le 30/01/2013 19:19
A quoi bon d en parler tout le temps....Quand on possède des richesses comme ces gens, que comptent ils en faire....Les laisser au clergé qui prieront pour qu ils aillent au paradis....Les troisièmes et quatrièmes générations demanderont encore pardon? Allons quand on a pas de coeur...Moi non plus je ne suis pas content de payer des impôts, mais il faut bien comprendre que tous ces joyeux milliardaires en euro, exagérent c est tout...Alors qu'ils se barrent et oublions les....

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.