Aquò d'Aqui


Carriera d'Aubanha ...

Huit morts, 2700 évacués...mais après le drame de Marseille le droit à se loger dignement est toujours aussi théorique.

Un an après l’escrancament de dos immòbles dins lo centre ancian de Marselha,  mai de cent cinquanta autrei desclarats perilhós siguèron estats vuejats de seis abitants, e se’s desvelat a chapauc d’un latz una tiera d’escandòls ligats a l’abitat indigne, d’un autre latz la prefonda indiferència de tot lo monde dei captaus marselhès. Enfin, l’Estat que vòu tant tenir lo poder dins lei territòris siguèt tanben lo grand absènt dau problèma, emai dei soluciens.

Carriera d'Aubanha ...















            partager partager

Lo pòste d’animatritz de provençau divisat per dos dins la Vauclusa


Coup de tonnerre académique en Vauclusa, où le poste d’animateur pédagogique est ramené à un mi-temps malgré l’essor de la matière et la demande des enseignants. La décroissance du nombre de postes enseignants serait la première cause d’une décision qui a provoqué la colère des associations de promotion de la langue d’oc. Le ministère de l’Education a été saisi à la fois par l’Aeloc et par sa fédération, la Felco.



Aquela rintrada escolaria es pas sensa noveutats dins l’Academia d’Ais-Marselha. Premier lo rector a chanjat. Bernat Dubreuil arriba après Jan Pau de Gaudemar, ara en principe retirat, e pasmens dejà au menistèri de l’Educacien, onte conselharà lo menistre.
 
Bernat Dubreuil de tota evidencia conèisse pas bèn encara la problematica de l’ensenhament de l’occitan. Sembla pas còntra pasmens. La setmana passada aviá tengut la tradicionala conferencia de pressa de rintrada e Aquò d’Aquí li a demandat se, en 2013, acampariá lo Consèu Academique de la Lenga Regionala.*
 
Nos respondèt que « òc, crèsi…supausi qu’es una d’aquelei consèus academiques que tractan de tèmas qu’avèm en chantier ? » L’Acadèmia s’es d’efècte engatjada dins de concertaciens per prevenir leis abandons d’escolaritat, o la santant deis escolans…
 
Aquò dich, a vist son conselhier que li a dich « que la situacien èra satisfasenta ». Es lo solet de o saupre, estènt que l’estatistica es pas coneissuda per lei associaciens que participan dau CALR.
 
L’an passat, siguèt pas acampat aquel organisme qu’avisa lo Rector dei demandas, mai tanben receu l’estatistica de l’ensenhament de la lenga d’òc entre leis Aups e la mar.
 
Segur que la necessitat de la concertacien nacionala « Refondem l’Escòla », lo gròs afaire dau Govèrn, occuparà bèn lo Rector e que la lenga occitana serà pas per eu una prioritat. Leis associaciens d’ensenhaires, de parents e de promotors de la lenga auràn belèu interès de pas se far oblidar dins aqueu contexte.
En Vaucluse la création d'un poste d'animateur pédagogique avait favorisé la montée en puissance de l'enseignement du provençal (photo BV)
En Vaucluse la création d'un poste d'animateur pédagogique avait favorisé la montée en puissance de l'enseignement du provençal (photo BV)

"Refondons l'école"...en divisant par deux les moyens humains dévolus à l'enseignement du provençal ?

Ses conseillers ont dit au nouveau recteur que "l'enseignement du provençal est satisfaisant" (photo MN)
Ses conseillers ont dit au nouveau recteur que "l'enseignement du provençal est satisfaisant" (photo MN)
D’autant mens qu’au moment que lo Rector presentava lei condiciens d’aquela rintrada, apreniam que lo pòste d’animatritz pedagogica de provençau de la Vauclusa veniá d’èstre divisat per dos.
 
L’Academia, dins aqueu despartament, aviá endraiat li a tres ans una politica favorabla a la l’ensenhament de la lenga regionala. Un mieg-pòste siguèt confiat a Aneta Cottin, que desvelopava tot aqueu temps la pratica dau provençau dins leis escòlas de Vauclusa, onte se creava un malhum de mèstres valènts.
 
Au Consèu Academique de la Lenga Regionala, justament, s’i defendèt l’idèia de far passar la vitessa superiora an’aquela experiença. Lo Felibrige e l’Associacien per l’Ensenhament de la Lenga d’Òc, particularament, s’èron batuts fermes per far passar, en 2010, aqueu mieg-tèmps en tèmps complet. Mai aqueu aurà pas durar mai qu’un an.
 
Se consolaràn pas, leis aparaires de la lenga occitana en Vauclusa, de saber que lo pòste amé descarga excepcionala de provençau es pas solet de cabussar. Aqueu de sciénças auriá tot parier perdut de plumas.
 
« Deu èstre malaisat de gardar sei pòstes a descarga per l’Inspector d’Academia, que lo govèrn li reprenié cinc pòstes de mèstres d’escòla a la rintrada » nos dison en perfiech anonimat dins l’Admenistracien.
 
Fau dire que chasque còp qu’una rintrada se debana amé de pèrdas de pòstes, la questien se pausa per un Inspector d’Academia, de sacher se pòu gardar sei « pòstes a descarga », d’animators, alòr que manca d’ensenhaires de terrenc. Ansin, l’animatritz de provençau, despuei quauquei jorns, deu s’entornar a l’escòla ont es estacada, pròche de Vaison, la mitat de la setmana, en luec de sostenir lei setanta ensenhaires que dònon un ensenhament en lenga nòstra, e d’assegurar lo liam amé de professors de colleges que recebon leis escolans en seisenca.

70 enseignants et 1700 élèves directement concernés en Vaucluse

1700 élèves apprennent la langue régionale dans le primaire et les maternelles du Vaucluse (photo MN)
1700 élèves apprennent la langue régionale dans le primaire et les maternelles du Vaucluse (photo MN)
« Lo solet mejan d’acabar am’aquela precaritat sarié de crear un pòste de conselhier pedagogique, qu’aqueu pòu pas èstre desbolonable » aponde Mirelha Combe.
 
L’Associacien per l’Ensenhament de la Lenga d’Òc qu’avem questionat, nos precisa que laissarà pas descréisser lei condiciens dau progrès de l’ensenhament de la lenga d’òc en Vauclusa. « Avem déjà escrich ais autoritats nòstre opausicien, fins qu’au Menistre, e s’arrestarem pas aquí » nos precisa Mirelha Combe, la presidenta, e l’AELOC va contuhnuar de menar la batalha tant que faudrà emé sei partenaris, la FELCO e leis associaciens occitanistas e mistralencas.
 
Aqueu resultat se pòu calcular : 821 escolans avián una iniciacien de lenga nòstra en 2008 dins la Vauclusa ; après dos ans de trabalh de dòna Cottin alòr a mieg temps, en 2010 èron 1577, e cent de mai l’an d’après. S’avem ges d’estatisticas per l’annada 2012, es perqué siguèt pas acampat lo CALR, onte se parteja aquela informacien, mai nòstrei contactes nos dison qu’aviá encara creissut, lo nombre d’escolans pertocats, que sarien ara pròches de 1700… en rason justament dau passatge d’un mieg temps a un temps complet d’animacien pedagogica, que segur aprofichèt ai mèstres.
 
Aquò aurà pas durat.
 
 
*Le décret du 31 Juillet 2001 définit le Conseil Académique des langues régionales, qui ne sera appliqué dans l’Académie d’Aix-Marseille qu’à partir de 2005, réuni par le recteur Jean-Paul de Gaudemar…qui était à l’origine de ce décret.
 

Mardi 11 Septembre 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


L'Aquò d'Aquí de novembre arrive bientôt
Dison que...

Abonatz vòstre CDI professor(a)s e sauvatz Aquò d’Aquí

Amis professeurs d'occitan-langue d'oc, si vous le demandez au centre de documentation de votre établissement, il s'abonnera. Vous aurez alors fait beaucoup pour la soutenabilité de notre titre.

Abonatz vòstre CDI professor(a)s e sauvatz Aquò d’Aquí

Joan-Pau, professor d’occitan-lenga d’òc dins lo ròdol de Sant-Gaudens, li agradariá que seis escambis de liceans amé lei Balearas siguèsson valorisats ; a Sarà seis animacions ai collègis marselhés deurián èstre conoissudas de tota l’encontrada d’ensenhaires, e lei collègas la veirián amé mai de seriós…

 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.