Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (13)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (13)
"Una domaisèla dins un covent
que non coneis pluèja ni vent
mas qu'es banhada tot lo temps"


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

Lo temps, mon amic, l’i es plus !

A l’ostau, a meison, at home : dedins ! Jornau gapian 5


GAP. Eliane Tourtet observe le monde, les gens, leurs pratiques et les siennes comme jamais depuis que le confinement l'incite à reconsidérer tout ce qui survenait sans qu'elle y pense : les fleurs de l'arbre ou la montagne sont bien moins banals.



Siam d’una sason completament destimborlaa e parlo pas solament dau virùs coronat ! Lo temps, mon amic, l’i es plus ! Un jorn fai chaud coma d’estiu e te vaquí pas qu’un matin mon òrt se cuerbe de granulas omeopaticas. De granissa , pièi de nèu, juste dos traverses de dets.

Eliana Tourtet (photo MN)
Eliana Tourtet (photo MN)

Confinar per agachar e pas tant per consomar

Tot es chanjat, lo jardin saup plus que ne’n pensar. Les forsicias jaunes fan la beba e l’aubre de Judèa regreta lo país d’onte ven. Es Gap, es coma aquò ! La nèu cuerbe fuelhas e flors d’un mantèu d’uvern. Les agriutiers sauvatgis son en flors. Eric, un de mes colegas de la tele es en viatgi au Japon. A pogut partir, a pogut restar la setmana, dingun saup coma. Se fasiam de marrit sang per eu. Contactat, nos confirma que l’i es e nos manda de fotòs … d’agriutiers. Es ilai lo bòn moment des flors, e sabetz que per lei japoneses son de simbèus. Les agriutiers de Rometa retipan lei japoneses, levat que lei nòstres son cuberts de nèu, blanc sus blanc, fai encar mai blanc !

Son a florir eles mai. Les tags. Ne’n veguèro un sus la rota per lo supermerchat, que disiá : se confinar mai consomar… sariá una critica de la societat de consomacion que m’estonariá pas... Coma lo disetz « perspicace » en bòn occitan ?

Mon colega me manda una fotò dau Mònt Fuji, autre simbeu de son país. Chascun a una montanha dins sa testa o dins son cur : lo Garlaban dau paire de Pagnol, lo Mònt Venturi de Cesana. Per d’autres Ventorn, Santa-Bauma, que sabo, Vanija dins mei Baronias. De l’ostau, si me viro es Chabrieras au soreu levant, Ceüsa quand se coija, Charança per darrier.

D’aquesta passa, regardar la montanha rassegura ; chanjan pas de plaça. Se n’avetz pas davans les uelhs, n’avetz ben una en testa. Sarratz les uelhs e imaginatz-vos. Lei montanhas nos dison onte siam. D’aquesta passa pas sabem plus tròp onte restam.

Au Japon on admire les fleurs des arbres, dans le Gapençais elles contrastent avec les ultimes neiges (photo ET)
Au Japon on admire les fleurs des arbres, dans le Gapençais elles contrastent avec les ultimes neiges (photo ET)


Lundi 6 Avril 2020
Michel Neumuller





1.Posté par LIONS le 13/04/2020 10:15
Aquelo crounico d'Eliano Tourtet m'agrado. Me mande reveire la campagno mount' ai viscu au mitan di vigno, di óulivié e di camp coutreja. Aro, li siéu plus. Autro-part, me dise ounte soun passa li pimparin, li rigau, li pivo e li pinsot ? Ounte soun passa li muraio de pèiro seco e l'ódouranto redorto ? Li camp soun plus fatura que d'oustau d'agloumera, li dindouleto venon plus pèr-ço-que i'a plus ren à manja e soun plus que de gabian à roumpre lis auriho. Aro, vese la Bono Maire per la fenestro e au luen li colo m'ount anave cerca de roumarin, de ferigoulo e di berigoulo (sous lou « grand souléu de la Prouvenço, gai coumpaire d'óu mistrau»). Eimound

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.