Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)
Lo cap au solèu
e los pès dins l'aiga.


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

Lo mecres, lei tolhas, lei toalhetas e leis eleccions

A l’ostau, a meison, at home : dedins ! Jornau gapian 7


GAP. Vous savez quoi ? Le virus du covid 19 met aussi en danger la démocratie. Tel conseil municipal élu au premier tour au risque d'emboucaner les assesseurs, laisse pourtant sa place à l'ancienne équipe, jusqu'à...



Eliana Tourtet
Eliana Tourtet
Es coma un mecres, levat qu’es totei lei jorns de la setmana ! ». Es mon dròlle que lo ditz. Lo confinament fai venir les adolescents filosòfes. Lo mieu, dau mens.


Incuei, me meto au neteatgi de printemps. Fau dire que d’aquesta passa, avem plus gis d’excusas per pas lo faire ; lo temps l’avem. Me soveniáu pas que n’aviáu tan de servietas, toalhas e toalhons : de fins, de redges, de blancs, de colorats, d’ancians que li teno, de franchament passats e de franchament gausits,  traucats n’i a. Tot lo bataclan. Gis d’excusas, fau triar e bravament. Es dur. Amo tot : les terralhas, lei sietas ancianas, lei boitas. En un mòt : lo vielh. Tot çò que ten de plaça, sens rason, sens usatgi, mai un jorn benlèu, sabem jamai... Aquò pòt servir. Alibí o escampa ?


Eleccions

Un mes fai, eriam a votar. Era lo prumier torn des eleccions per les comunas. S’es un pauc eissubliat l’ambient. Siáu conselhiera dins mon vilatgi dimpièi 30 ans. Me representavo e deviáu tenir lo burèu per votar. Una bela paur e un max d’em..., d’embestiaments per faire votar 48 personas ! D’exigéncias sanitárias sus papier mandat de la prefectura : de «  toalhetas  » per la pòrta, la taura, la manelha de l’urna, e per l’estilò comunau ! De gants de plastic per chascun son envelòpa. Nòstra cònse a degut anar especialament a Nions, 40 kilometres anar, 40 retorn, que li balhèsson un botelhon de produch de se passar sus lei mans.  Li passero 7 oras e eriam 7 a èstre elegits. Siam totes passats dau prumier còp. L’i tornarem pas. Urosament. 

Li passero 7 oras e eriam 7 a èstre elegits. Siam totes passats dau prumier còp. L’i tornarem pas. Urosament.

La lei e la realitat

Si totes son elegits, lo consèu se deu convocar e assemblar dins la setmana. Eriam convocats per lo sandes d’après. Tarlanquièron un bòn pam de la setmana, per finalament nos informar oficialament, lo vendres, que lo consèu sariá pas instalat (es lo mot). Sine die. Lo messatgi parlava de “pas avans lo 15 de mai” . Leis ancians, cònse e conselhiers devon restar en plaça e contunhan son òbra. Lei noveus esperaràn. Lo virùs es dangeirós per la democracia.
 
 
Toalhons, toalhas ...Sait-on jamais, ça peut servir (photo ET DR)
Toalhons, toalhas ...Sait-on jamais, ça peut servir (photo ET DR)


Mardi 14 Avril 2020
Eliana Tourtet




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.