Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Contes et Rencontres en Droma : lo public festèja Malika Verlaguet


BARRONIES. Le festival ''Contes et Rencontres'' a ouvert son livre merveilleux à la Coopérative Viticole de Nyons. Et la jeune conteuse Malika Verlaguet, accompagnée du musicien Frédo Mascaro, a déjà conqui le public.



Malika Verlaguet avait déjà été remarquée l'an passé. Elle confirme devant un public fourni (photo AC)
Malika Verlaguet avait déjà été remarquée l'an passé. Elle confirme devant un public fourni (photo AC)
Destriada en 2011 en Lozèra per de membres de l’associacion ''Contes et Rencontres'', Malika Verlaguet es apreciada per sei talents, sa jovença e son energia contagiosa.

De son accent deliciós, ont se pòu detectar totei leis especificitats dau roergat, chala un public bilingüe, se que non coneissaire, d'istòrias tant fòlas que poëticas.
 
Ges de morala, mai una lutz. Ges de lectura, mai dau tiatre.

Quasiment cade mòt es sostengut per de gèsts, de mimicas.

Una mesa en scèna un pauc dramatisada, au sen d'un espaci restrench, que pòrta sus eu lo dinamisme e l'entosiasme.

Un varam (une aura) particulier reinha. Lo public, eu, ris regulierament, respònd ai questions, participa. Una interactivetat dins quala se convida la musica, trobant eisament sa plaça dins aquel espectacle bilingüe. 

Ses trois langues préférées : l'occitan, le français ...et la musique

Tot coma lo cònte tradicionau en eu-meme, lei performanças de Malika son universalas. De pònts entre francés e lenga d'òc, en passant per la musica, religan leis òmes.

Per çò que dins aquel Aveiron luenchenc, que nos pareis una Occitània exotica, s'i tròba de racinas.
 
E se durent aquela serada la contairitz d'abòrd vòuguèt partejar de tradicions, ela joguèt tanben en favor dei « tres lengas » qu'afecciona : l'occitan, lo francés e la musica. Tot aquò, lo public l'a pron comprés. E a pron ris.
 
Dins lei còntes de Malika tot es possible e tot es esmovent.

Un  garri tomba amorós d'una saucissa. Un joine òme, pivelat per la planeta Venus, la vòu jónher. Un òme-lop maudich dèu portar una rauba en peus de princessas, per rompre lo sòrt.

Un enfant demanda a son paire « coma faire per èsser urós dins la vida ? ». La musica en cò leis òmes nais dau « desespèr » e de la « jòia ».
 
« Es coma aquò » amé Malika. Mai, mentre que leis espectators èron partits rejónher lei personatges sus de luenchencas tèrras imaginàrias, retorn a la realitat : «E cric e crac, lo conte es acabat».  

Mardi 26 Novembre 2013
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.