Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)
Lo cap au solèu
e los pès dins l'aiga.


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

Cabanons rebats de nòstra cultura




LA SEYNE. La nouvelle exposition du Cercle Occitan est consacrée aux cabanons. D’une belle diversité ils disent encore notre rapport à la terre: celle des ancêtres, celle qu’on travaille.



Reflets de notre culture le cabanon fait l'objet d'une exposition à la Maison du Patrimoine de La Seyne (photo Ceucle Occitan DR)
Reflets de notre culture le cabanon fait l'objet d'une exposition à la Maison du Patrimoine de La Seyne (photo Ceucle Occitan DR)

A l’ora d’ara quora vos passejatz dins un bòsc dau país ambé d’ostalets per la dimenjada dei Tolonencs, se pòt ben que siegan de cabanons provençaus, regrandits d’un membre, engençats d’una lambrusca e d’una taula en terrassa.

 

Lo Ceucle Occitan de La Sanha i consacra una de sei mòstras, de tria coma de costuma (de se rementar aquela de la pèsca, e una autra dei joguinas de nistons!). La podetz visitar a l’Ostau dau Patrimòni despuei lo sèt de decembre e tot lo mes de genier 2020.

 

Aperavans, aquelei cabanons qu’ara vesèm coma bastidons de campanha, èran de luecs de trabalh” nos vèn Patricia Jouve. “Lei païsans l’i laissavan leis otís par facturar una tèrra una briga aluenchada de sa bastida. A cha pauc son devenguts de luecs per s’espacejar”. Mai que d’un de la vila i tornava puei la dimenjada en familha, per de beleis partidas, una taulejada, o alimentar una arma de poeta luenh dau çaganh de la ciutat.

 

De’n pertot n’en trobam, es un fach de societat provençau : en Droma li dien “un granjon”, e dins la Vauclusa “un maset”. A Marselha es “lo cabanon” ben coneissut.

 

Entre autrei caracteristicas, la màger part dau temps s'i ajusta una aubre utile : un fruchau, una figuiera, un tilhòu. Sovent bordeja un clapier, perqué faliá ben acampar lei pèiras per lo bastir, o una vinha, perqué sensa aquò jamai l’auriá plaçat aquí, lo païsan.

 

la basa de la mòstra, finalament son nòstrei remembranças, perqué mai que d’un n'avèm un de cabanon, o n'avèm agut trevat un” vèn Catarina Nicodèmi, autre cepon dau Ceucle Òc. “Son nòstrei sovenirs d’enfància aquelei molons de pèiras e de cauç, e mai qu’aquò, son preciós” nos tòrna Patricia Jouve, que se rementa leis olivadas a Nions, e lei soidas que lei acaban.

 

A l’Ostau dau Patrimòni s’i podrà admirar de reconstituciens de membres de cabanon, d’otís e segur de fòtos, d’aqueleis obratges populars, fach un pauc de’n pertot dins lo país. “Avèm vougut valorisar sa diversitat” nos ditz encara Patricia Jouve. “Mai totei rèstan lo liame entre nòstrei rèires, trabalhaires de la tèrra, e la tèrra ela”.

 


Jeudi 2 Janvier 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.