Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !


En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !
Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.

C'est que l'idée rencontrait plusieurs écueils.

Lire à haute voix nos articles, oui mais comment ?

D'abord avions nous le temps ? Non, on ne l'a jamais, mais on ne l'a jamais pour le reste de nos tâches non plus

Ensuite aurions nous une prononciation correcte ? Non, mais la perfection n'est pas de ce monde, et celles et ceux qui pourraient nous y aider n'ont pas plus le temps. Peut-être cependant nos imperfections leur heurtant les oreilles, auront-ils à cœur de nous proposer leurs services...

Et puis, qui lirait ? Pour l'heure seul un provençal parlant le maritime le peut, concrètement. Encore qu'il a été poussé par un Languedocien d'adoption, notre efficace soutien Daidièr Mir, qu'il convient de remercier pour avoir joué le rôle de l'aiguillon, et que bientôt vous entendrez aussi lire nos articles.

Et donc, fallait-il attendre que nos amis gascons, auvergnats ou niçois s'y mettent ? C'est que le besoin nous était devenus pressant ! Expliquons nous...

Notre courrier de lecteurs, toujours très fourni et intelligent, sensible et positif nous a révélé la lettre d'un abonné du mensuel Aquò d'Aquí, à la fin de l'automne dernier. Il perd la vue, et attend d'une prochaine opération qu'elle lui en rende assez pour vivre comme vous et moi, et entre autres petits plaisirs, pouvoir lire Aquò d'Aquí. 

Devions nous attendre une amélioration de son état pour qu'il profite de notre journal ? Non, là, non, nous ne voulions plus surseoir... clairement cette carte assortie néanmoins d'un don, alors même qu'il ne pourrait lire Aquò d'Aquí, a créé un électrochoc dans la rédaction. Il fallait commencer, créer ce nouveau service, et les améliorations viendraient en marchant, comme on dit.

Cette semaine vous pourrez cliquer sur la pièce jointe de deux articles, et ainsi télécharger le fichier sonore qui vous permettra d'écouter l'article en le lisant... ou sans le lire. Les imperfections nous ont semblé mineures. 

Et puis, nous n'en doutons pas, certains parmi vous nous proposeront leurs services. 

Voici donc cette semaine l'article que vous pouvez ... entendre.

bonne lecture... pardon, bonne écoute !
 

Vendredi 17 Mars 2023
Aquò d'Aquí


Tags : Aquo d'Aqui



1.Posté par PEYROLLE le 24/03/2023 20:13
"En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe…" Es pas clar. Ques aco ?

2.Posté par Michel Neumuller le 29/03/2023 13:23
car amic avètz per aqueleis articles un document en pèça joncha sota la premièra foto d'illustracion, basta d'i apielar amb la rata de l'ordinator o l'escranch dau smartfòn per que comence la lectura audiò

3.Posté par Findal Christine le 19/07/2023 07:55
Iniciativa chanuda!

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.