Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Vous abonnez Aquò d’Aquí a vos centres de documentation scolaire ?

profs d'occitans ? prêts à faire un tour à la documentation de votre établissement pour la bonne cause ?


Notre journal lance une campagne : abonner cent-cinquante CDI de collèges et lycées à Aquò d’Aquí ! Nous faisons bien entendu appel à la bonne volonté des enseignants d’occitan !



Vous abonnez Aquò d’Aquí a vos centres de documentation scolaire ?

Au moment du bouclage de cet Aquò d’Aquí de rentrée, que vous recevrez vers le 10 septembre, nous devons vous expliquer très sommairement la situation de ce magazine d’accès à l’occitan, et vous faire part d’une initiative propre, pensons nous, à le faire plus soutenable.

 

Aquò d’Aquí est né en 1987 proprement provençal, alpin et niçois. L’équipe associative voulait discuter le développement régional en mettant au centre du projet la langue occitane pour ce faire.

 

A partir de 2018, quand malheureusement notre confrère La Setmana a disparu, nombre d’abonnés du Languedoc, d’Aquitaine et d’Auvergne nous ont suggéré d’élargir notre point de vue… et puisque nous ne faisions plus concurrence à notre confrère, nous avons ouvert largement l’éventail des variétés dialectales.

 

Cependant la réalité économique se fait toujours plus dure. Vous qui vivez mal l’inflation, pensez ce que cela implique pour un journal difficilement à l’équilibre, mais qui veut garder un prix modeste pour ne pas couper les petits revenus de la langue de leur région !

 

Aussi nous recherchons les voies du possible pour poursuivre, voire nous développer, avec nos fondamentaux : parler en occitan de la société, d’oc et d’ailleurs, en donnant des clefs de compréhension aux apprenants ; parler en français des initiatives culturelles, éditoriales, d’oc, afin de rapprocher un public plus large des créateurs.


Ce faisant un grand nombre de nos contenus, de qualité journalistique, soutiennent les enseignants d’occitan, et ce désormais de Bordeaux à Menton. Ils les utilisent dans leurs cours. Aussi c’est aux enseignants du secondaire que nous nous demandons un effort, oh ! Très modeste.

 

Il vous suffit d’aller au Centre de Documentation et d’Information de vos collèges et lycées et de demander qu’il s’abonne à votre journal, pour que nous gagnions quelques cent ou cent cinquante abonnements, et à ce niveau là notre journal, si dur à faire vivre, sortirait de l’ornière, laisserait de côté cette précarité qui est si difficile à vivre à la longue.

 

L’argumentaire que nous développons, exemple à l’appui, dans cette petite vidéo, est simple : Aquò d’Aquí sert à l’enseignement de votre cours, et ne coûte que 29€.

 

Nos exemples nous le montrent clairement. Tous les CDI qui reçoivent ce discours de la part de l’enseignant s’abonnent.

 

Nous vous en prions donc, chers amis enseignants d’occitan, d’entre l’Italie et l’Atlantique, l’Auvergne, le Limousin et la Méditerranée, en cette rentrée, faites un tour au CDI….

 

Et, mais vous le savez déjà, vos suggestions de sujets sont les bienvenues. Vous pouvez nous en parler ici  


Mardi 6 Septembre 2022
Aquò d'Aquí




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.