Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Rompedura

La nouvelle Assemblée Nationale verra entrer les députés RN comme jamais. Une rapide analyse sortie des urnes nous dit partiellement pourquoi : ils sont élus là où les ruraux n'en peuvent mais, là où ont socialement fui les déclassés des villes. Ce que montre ce scrutin c'est que la fracture sociale est aussi territoriale.

Amb la nòva Assemblada Nacionala, es ti que faudrà li vèire lo senhau d’un reviscolament de la gaucha, fòrça (tròp?) diversa, o la confirmacion que l’extrema drecha planta cavilha definitivament dins lo paisatge politic  ? O fins finala aqueleis eleccions aurián fa mòstra que lo desesper sociau assaja de trobar un solucion politica ?








Les articles les plus commentés







            partager partager

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...


Notre numéro d'été est sous presse, abonnez-vous vite ! Vous saurez tout sur les problèmes rencontrés par les étrangers qui défendent la langue occitane, et sur leurs espoirs !



Vous le recevrez vers le 20 juillet, abonnez vous dès maintenant !
Vous le recevrez vers le 20 juillet, abonnez vous dès maintenant !

Merveilleux étrangers ! … vous ne l’êtes plus. Ces personnes se sont investies pour la défense de la langue occitane. Certaines sont à 20 000 km d’autres ont fait le choix de l’immigration, et ont bien fait. Nous leur donnons la parole ou les évoquons dans ce numéro d’été.


A Salinelles (30) fin juin, les Rencontres littéraires occitanes ont ouvert le débat, avec Gisèla Naconaski et Cati Dufour. Mais nous savons aussi le travail de connaissance que fait en Catalogne le Caoc, nous connaissons Naoko Sano, nous nous souvenons de l’extraordinaire personnalité de Han Schook…

 

C’est ainsi : moins de 4 % des Occitans d’entre Nice et Bordeaux ont accès à l’apprentissage de la langue historique de leur pays, et beaucoup, frustrés et refoulants, s’offusquent si vous la leur parlez. Mais il se trouve toujours des amis venus parfois de fort loin, qui investissent leur vie dans la défense de notre langue.

 

Nous les mettons en exergue, par amitié, mais aussi parce qu’ils sont notre argument. S’ils s’intéressent à la langue occitane, pourquoi vous qui êtes du pays ne le feriez vous pas ?

 

A côté de ce dossier de cinq pages notre numéro d’été vous explique pourquoi les Occitans sont si peu volontaires pour partir à la guerre, la fleur au fusil. Felip Martel, vous pouvez compter sur lui, vous en parle en historien.

 

Sarà Laurent vous invite, elle, a essayer de découvrir ce qui bouscule l’esprit de ces mâles touts puissants et pourtant incapables de maîtriser leurs pulsions. On ne vous dit rien de plus, d’ailleurs c’est difficile !

 

Côté école, la pédagogie du voyage scolaire du professeur gascon Joan Pau Ferré, les soucis de croissance de la calandreta d’Alès, vous informeront des problématiques et des avancées de l’enseignement en occitan, tant dans l’Education Nationale que dans l’école associative.

 

Et n’oubliez pas, dans un sommaire autrement plus cossu encore, de vous intéresser à nos jeux et à nous articles de détente. C’est l’été que diable !

 

Mais surtout abonnez vous vite, ré abonnez vous, faites un don, c’est indispensable pour maintenir la qualité de l’ultime magazine d’actualité sociétale en occitan de toutes variétés et graphies !


Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Vendredi 8 Juillet 2022
Michel Neumuller


Tags : Aquo d'Aqui


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Caminada de las Fiertats capitada a Rodés

Laurie Privat a suivi, en y participant, la marche des fiertés de Rodez. Elle témoigne donc de la langue occitane disant la diversité, totalement.

Photo Laurie Privat DR

Lo 21 de mai de 2022 èra marcat sus mon agenda dempuèi un brave moment. Èra lo jorn de la primièra marcha de las fiertats a Rodés, organizada per l’associacion Alertes.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.