Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Un "provençau tech" labelisat e benleu dos autres

200 millions d'€uros pour faire naître le futur du numérique


AIX-MARSEILLE. 15 territoires ont été labellisés French Tech, dont un provençal. Il s'agit de financer la montée en puissance de grappes technologiques dédiées au numérique.



Recherche sur les supports de données numériques dans le Pays d'Aix (photo MN)
Recherche sur les supports de données numériques dans le Pays d'Aix (photo MN)
Faire crebar l’uòu  dau Google francés, èra l’idèa de Fleur Pellerin, l’anciana ministra de l’Economia numerica, quand a pensat lo label governementau French Tech, dotat de 200 M€.

E divèndres passat lei resultats son tombats : Ais-Marselha es labelisat coma territòri  numeric, amé Bordèu, Montpelhier, Nantas, Lion e 15 autrei  vilas.

Li trobarèm ensems, an’aqueu Provençau Tec, lo País Sestian, la Vila d’Ais, l’Agéncia Voyage Privé, la societat Gemalto, e un operator telecòm pas tant coneissut, Jaguar, a Marselha.

Es un consorciom privat que portarà lo projèt. Son animator, l’aviam rescontrat au mes de mai, que nos disiá : « lo cloud computing (lo nívol numeric), lei smart citys (lei ciutats intelligentas conectadas) e l’e-torisme (enfin un mot que lo disiá pas en anglés !) seràn lei causas lei mai chanudas d’aqueu French Tech » que resumava Kevin Polizzi.

Per ne’n dire mai, un accelerator intèrne a Gemalto, especialisat per lei tecnologias sensa contact, e dos autres, elei financiers – Provence Business Angels et Net Angels (de patronàs clafits d’argent qu’ajudan de projèts d’entrepressas per pas pagar tant d’impòsts), apielaràn aquela French Tech provençala.

Tolon et Canas-Niça avián pereu candidatat, e per aquelei ren es encara perdut, bòrd que l’apèu a projèt a pas encara rendut totei sei resultats.

Mai, coma siam en França, Paris, ela, a pas agut besonh de presentar un projèt mai chanut per èstre chausida. La Capitala èra laureata d’ofici….

Lundi 17 Novembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 67

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.