Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Un "provençau tech" labelisat e benleu dos autres

200 millions d'€uros pour faire naître le futur du numérique


AIX-MARSEILLE. 15 territoires ont été labellisés French Tech, dont un provençal. Il s'agit de financer la montée en puissance de grappes technologiques dédiées au numérique.



Recherche sur les supports de données numériques dans le Pays d'Aix (photo MN)
Recherche sur les supports de données numériques dans le Pays d'Aix (photo MN)
Faire crebar l’uòu  dau Google francés, èra l’idèa de Fleur Pellerin, l’anciana ministra de l’Economia numerica, quand a pensat lo label governementau French Tech, dotat de 200 M€.

E divèndres passat lei resultats son tombats : Ais-Marselha es labelisat coma territòri  numeric, amé Bordèu, Montpelhier, Nantas, Lion e 15 autrei  vilas.

Li trobarèm ensems, an’aqueu Provençau Tec, lo País Sestian, la Vila d’Ais, l’Agéncia Voyage Privé, la societat Gemalto, e un operator telecòm pas tant coneissut, Jaguar, a Marselha.

Es un consorciom privat que portarà lo projèt. Son animator, l’aviam rescontrat au mes de mai, que nos disiá : « lo cloud computing (lo nívol numeric), lei smart citys (lei ciutats intelligentas conectadas) e l’e-torisme (enfin un mot que lo disiá pas en anglés !) seràn lei causas lei mai chanudas d’aqueu French Tech » que resumava Kevin Polizzi.

Per ne’n dire mai, un accelerator intèrne a Gemalto, especialisat per lei tecnologias sensa contact, e dos autres, elei financiers – Provence Business Angels et Net Angels (de patronàs clafits d’argent qu’ajudan de projèts d’entrepressas per pas pagar tant d’impòsts), apielaràn aquela French Tech provençala.

Tolon et Canas-Niça avián pereu candidatat, e per aquelei ren es encara perdut, bòrd que l’apèu a projèt a pas encara rendut totei sei resultats.

Mai, coma siam en França, Paris, ela, a pas agut besonh de presentar un projèt mai chanut per èstre chausida. La Capitala èra laureata d’ofici….

Lundi 17 Novembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.