Flambèu catalan

Les élections catalanes du 21 décembre ont à nouveau montré que la moitié de la population souhaite la République et le divorce avec l'Espagne. Elles signent la déroute de la catastrophique gestion de crise du pouvoir espagnol. Elles interrogent enfin tous les Européens sur la qualité de leurs propres démocraties.

Adonc vaquí l’ora dei resultats. E de se dire : « tot aquò per aquò !? ».






            partager partager

Un "provençau tech" labelisat e benleu dos autres

200 millions d'€uros pour faire naître le futur du numérique


AIX-MARSEILLE. 15 territoires ont été labellisés French Tech, dont un provençal. Il s'agit de financer la montée en puissance de grappes technologiques dédiées au numérique.



Recherche sur les supports de données numériques dans le Pays d'Aix (photo MN)
Recherche sur les supports de données numériques dans le Pays d'Aix (photo MN)
Faire crebar l’uòu  dau Google francés, èra l’idèa de Fleur Pellerin, l’anciana ministra de l’Economia numerica, quand a pensat lo label governementau French Tech, dotat de 200 M€.

E divèndres passat lei resultats son tombats : Ais-Marselha es labelisat coma territòri  numeric, amé Bordèu, Montpelhier, Nantas, Lion e 15 autrei  vilas.

Li trobarèm ensems, an’aqueu Provençau Tec, lo País Sestian, la Vila d’Ais, l’Agéncia Voyage Privé, la societat Gemalto, e un operator telecòm pas tant coneissut, Jaguar, a Marselha.

Es un consorciom privat que portarà lo projèt. Son animator, l’aviam rescontrat au mes de mai, que nos disiá : « lo cloud computing (lo nívol numeric), lei smart citys (lei ciutats intelligentas conectadas) e l’e-torisme (enfin un mot que lo disiá pas en anglés !) seràn lei causas lei mai chanudas d’aqueu French Tech » que resumava Kevin Polizzi.

Per ne’n dire mai, un accelerator intèrne a Gemalto, especialisat per lei tecnologias sensa contact, e dos autres, elei financiers – Provence Business Angels et Net Angels (de patronàs clafits d’argent qu’ajudan de projèts d’entrepressas per pas pagar tant d’impòsts), apielaràn aquela French Tech provençala.

Tolon et Canas-Niça avián pereu candidatat, e per aquelei ren es encara perdut, bòrd que l’apèu a projèt a pas encara rendut totei sei resultats.

Mai, coma siam en França, Paris, ela, a pas agut besonh de presentar un projèt mai chanut per èstre chausida. La Capitala èra laureata d’ofici….

Lundi 17 Novembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

"L’independencia de Catalonha mi fa pas pantalhar"

Gilbert Combe anime l'atelier de théâtre de l'Institut d'Estudis Occitans des Alpes-Maritimes. Il nous a adressé cette prise de position en décembre.

Quand leis Angles votèran per si desseparar d’Europa mi sentiguèri, coma dire, pas flame : un pauc malurós, un pauc deçauput, un pauc en colèra contra aquelei qu’avián causit  de virar l’esquina a la familha europenca e tot aquò tanben per leis anglés maluros, que volián restar  mé nosautrei. 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.