Aquò d'Aqui








Vau mielhs èstre Parisenc...

SENANQUE. Menacée d'écroulement l'emblématique cistercienne du Vaucluse, malgré sa notoriété, ne recueille pas en un an, le trois centième de l'argent que Notre Dame de Paris a recueilli en 24 heures.

Vos ne'n rementatz ? En un jorn, fa pauc, lei grandei entrepresas an promes mai d'un miliard d'€uròs per un monument parisenc emblematic.

En Provença, fa un an que la Glèisa assaja de trobar tres cents còps mens, e lei mecenas, l'i vesem pas.

Fau èstre Parisenc.







            partager partager

Un estiu de calorassa mai pas forçadament de secaressa


Entendons nous, la sécheresse n’est pas la canicule. L’une est déjà là, l’autre est prévisible, sinon prévue. Explications à travers une archive de 2004, revue et actualisée.



Un estiu de calorassa mai pas forçadament de secaressa
2019 sembla d’autreis annadas per la secaressa segon l’estatisdica regionala de MétéoFrance : « pluejas anormalas d’ivern, e ren puei lei mes d’après». La situacien es pas bòna, pòt bèn plòure ara, lei reversadas de printemps avenan pas, d’una que plòu gaire, de l’autra que l’esvaporacion vegetala embeu l’aiga. » Causa que sabián nòstreis ancians que disián : Jamai plueja de printemps, passa per marrit temps.
 
Mai d'ara endavant que plòugue o non « l’estiu serà caud, e la plueja servirà de ren ». v’es dich ! 
 
Una referència :  2004. Aquel an i aguèt mai de cent jorns sensa plueja druda . As Ais, per exemple, la manca d’aiga es de 200 mm a respèct d’una annada normala. Pasmens, l’i aguèt cent mm de mai que l’an 89, un dei mai eissuchs .
 
Una cauva es la secaressa, una autra la calorassa . Per definir aquela, fau premier un gròs caud e segond que rèste de temps. 37° tres jorns de temps es de calorassa, pron per cantar lei litanias de Sant Aigós que sa varianta modèrna es de publicar lo nivèu l’alerta. E comprendretz bèn que de nivèus d’alerta n’i a de diferents d’un despartament a l’autra, d’abòrd qu’a Lille es mens costumier lo caud que non pas a Niça.

Preveire l'una, s'imaginar l'autra

photo MN
photo MN
« Se pòt preveire la toforassa , de sèt a dètz jorns a l’avança, ambé de modèles previsionaus d’ara que se n’es provist MétéoFrance, nos apren encara una meteorologa provençala. Mai avís! son de modèles fòrça tecnics, de marrit emplegar per lo public. E tant pieg per lei trusts fabregadors de sodas, que voudrián bèn preveire sa produccien per cas que lei gents badan de set. »
 
Per clavar, la dòna de la meteò apondriá, d’aquesta passa, que « sabèm pas se l’i aurà una calorassa longassa en 2019, mai çò qu’es segur, es que au sègle XXI la temperatura mejana aumentarà de 2 a 5°, segon que l’efèct de serra serà ò non entraversat. »
 
Siam mau. Totei a vòstrei ventilators, am’una botelha d’aiga congelada davant !

Mercredi 26 Juin 2019
Renat Mine




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Votre nouvel Aquò d'Aqui d'été
Dison que...

Ce que peut la volonté

Au cœur des Pyrénées, ce dimanche, et pour la 32 ème fois Catalans et Occitans ont renouvelé les gestes de fraternité, qui se rient des frontières politiques.

Au fond, et selon les critères habituels des Etats contemporains et du monde global, rien ne prédispose Occitans et Catalans à rechercher sans relâche l’occasion d’affirmer une fraternité qui ne va pas tant de soi.

Ce que peut la volonté


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.