Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Trios vocals occitans, à vos partitions !


ILONSE. Un second concours de trios vocals en occitan pour le mois d'avril dans la Tinée.



De g à d : Michel Bianco, Jean-Luc Domenge; en bas le trio Trelutz (photo MN)
De g à d : Michel Bianco, Jean-Luc Domenge; en bas le trio Trelutz (photo MN)
 
« C’est sans doute le plus difficile, chanter à trois. Si, dans une chorale, un vient à trébucher, ça passe presque inaperçu ; en revanche, avec un trio, ça ne pardonne pas ». Patrick Meyer, de Cantar lou Païs, poursuit son idée, lancée l’an passé : « je souhaite favoriser la rencontre des chanteurs, sur scène et en dehors. C’est enrichissant pour tous ».
 
A Ilonse (06), le six avril prochain, « TresVous » rassemblera une quinzaine de trios chantant occitan « dans toutes ses variétés », pour un concours qui promet de beaux moments au public.
 
Le principe restera simple, comme à Cabris l’an passé, pour la première édition : constituer un trio, préparer deux chants en òc, et régler 10€ d’inscription.
 
« Le trio est la forme exigeante par excellence, mais l’idée reste la même qu’avec le festival « Cantar lou Païs », favoriser l’évolution du chant polyphonique en occitan, et le valoriser » souligne Patrick Meyer.
 
Pour cette seconde édition, l’organisateur et par ailleurs éditeur d’ouvrages sur le chant populaire, et d’un site web dédié à la chanson traditionnelle provençale, a demandé le parrainage de Michel Bianco. Le fondateur du Corrou de Bèrra devrait d’ailleurs participer à une table ronde, où il dialoguerait avec Jan-Luc Domenge, grand collecteur de mémoires provençales, et du linguiste Sylvain Casagrande. Tous trois seront invités à échanger sur le thème du « présent et de l’avenir du chant  populaire d’oc ».
 
Michel Bianco nous le disait, lors d’un entretien voici  près de trois ans : « Le chant polyphonique, que je préfère appeler chant polyvocal, en fait a toujours existé chez nous. Il s’est mieux conservé qu’ailleurs dans les montagnes, disons du « grand sud ». Une tradition tellement vivace ! 
 
Tout renseignement et inscriptions via 04 93 09 61 74 et cantarloupais@gmail.com

Mardi 15 Janvier 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.