Quarante ans après les Calandretas toujours vives

Le mouvement enseigne en occitan, avec les méthodes Freinet. Il ouvre les portes des écoles languedociennes ce samedi, et nous isolons deux établissements que vous pourriez aider à remplir leur mission.

Donnait-on cher de la peau de l'enseignement d'immersion en occitan, en 1979, quand le mouvement des Calandretas est né ?
Quarante ans après les Calandretas toujours vives






            partager partager

Trios vocals occitans, à vos partitions !


ILONSE. Un second concours de trios vocals en occitan pour le mois d'avril dans la Tinée.



De g à d : Michel Bianco, Jean-Luc Domenge; en bas le trio Trelutz (photo MN)
De g à d : Michel Bianco, Jean-Luc Domenge; en bas le trio Trelutz (photo MN)
 
« C’est sans doute le plus difficile, chanter à trois. Si, dans une chorale, un vient à trébucher, ça passe presque inaperçu ; en revanche, avec un trio, ça ne pardonne pas ». Patrick Meyer, de Cantar lou Païs, poursuit son idée, lancée l’an passé : « je souhaite favoriser la rencontre des chanteurs, sur scène et en dehors. C’est enrichissant pour tous ».
 
A Ilonse (06), le six avril prochain, « TresVous » rassemblera une quinzaine de trios chantant occitan « dans toutes ses variétés », pour un concours qui promet de beaux moments au public.
 
Le principe restera simple, comme à Cabris l’an passé, pour la première édition : constituer un trio, préparer deux chants en òc, et régler 10€ d’inscription.
 
« Le trio est la forme exigeante par excellence, mais l’idée reste la même qu’avec le festival « Cantar lou Païs », favoriser l’évolution du chant polyphonique en occitan, et le valoriser » souligne Patrick Meyer.
 
Pour cette seconde édition, l’organisateur et par ailleurs éditeur d’ouvrages sur le chant populaire, et d’un site web dédié à la chanson traditionnelle provençale, a demandé le parrainage de Michel Bianco. Le fondateur du Corrou de Bèrra devrait d’ailleurs participer à une table ronde, où il dialoguerait avec Jan-Luc Domenge, grand collecteur de mémoires provençales, et du linguiste Sylvain Casagrande. Tous trois seront invités à échanger sur le thème du « présent et de l’avenir du chant  populaire d’oc ».
 
Michel Bianco nous le disait, lors d’un entretien voici  près de trois ans : « Le chant polyphonique, que je préfère appeler chant polyvocal, en fait a toujours existé chez nous. Il s’est mieux conservé qu’ailleurs dans les montagnes, disons du « grand sud ». Une tradition tellement vivace ! 
 
Tout renseignement et inscriptions via 04 93 09 61 74 et cantarloupais@gmail.com

Mardi 15 Janvier 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Nous comptons sur vous pour février !
Dison que...

MJ Verny : "sans moyens pour l'occitan pas d'enseignement"

La présidente de la Fédération des Enseignants de Langue et Culture d'Oc, Marie-Jeanne Verny, ne croit pas aux bonnes paroles ministérielles. Pour elle postes et dotations horaires sonneraient concret.

La réforme des lycées relègue t’elle toujours l’enseignement de l’occitan dans le domaine de l’optionnel pur ?
Lors de notre dernier rendez-vous au ministère, le 7 février, un conseiller nous a assuré que l’occitan pourrait rejoindre les enseignements de spécialité ; disons nettement que cela reste virtuel. 
MJ Verny :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.