Aquò d'Aqui



Où en es tu Aquò d'Aquí ?

Votre magazine continue... vous continuez avec lui ?

Votre journal continue sa publication, votre abonnement n'a pas été souscrit en vain. Et si la transition post Michel Neumuller n'est pas facile, une équipe bénévole veille à poursuivre l'œuvre commencée en 1987 : un journal indépendant, sociétal, pan occitan, et bilingue.

Chers amis lecteurs, et avant tout abonnés de notre périodique, vous recevrez sous peu le prochain numéro d'Aquò d'Aquí. Le travail et l'animation du rédacteur en chef Michel Neumuller ont pris fin sous leur forme salariée en avril, et la transition n'est pas si facile. Néanmoins, elle est en cours et va se traduire très vite par le prochain numéro de votre revue. 

Soutenez l'équipe qui désormais veille à vous servir, et à publier l'unique périodique de société en occitan.














            partager partager

Tiraire encantat per romantisme començant


AIX. Der Freischütz est peut-être le point de départ du romantisme dans l’opéra. L’œuvre de Carl Maria Von Weber, créée à Berlin en 1821, est donnée à Aix les 7 et 8 mars.



Forêts profondes, interventions malignes, sombre...les prémices du Romantisme dans l'opéra (photo Julien Benhamou DR)
Forêts profondes, interventions malignes, sombre...les prémices du Romantisme dans l'opéra (photo Julien Benhamou DR)
Un ambient installat tre lei premierei mesuras, coma una nèbla sonòra ; siam dins un paisatge de bòscs sorns de la Boema au tèmps de la guèrra de trenta ans, mai o mens, e dins un univèrs de caçaires, que son onor depende de son gaubi a tirar. Max deu se maridar am’Agata ; solament coma despuei quauque tèmps se fai fa ? feblàs, son sògre ne’n vòudrà benlèu plus…Preferable, encara, de vendre son arma a Samiel, lo caçaire de l’ombre, autant dire lo diable !
 
Aquela istòria de balas encantadas, de poder dau demon dins un luec de bòscs fons es probablament lo ponch de partença dau romantisme en musica. Per son estructura que rementa aquela dau Tannhäuser de Wagner, qu’aurà empruntat per l’essenciau la linha dau discors musicau dau Freischütz. Pas de que s’espantar , ja a sèt ans Wagner coneissiá la musica de Weber.
 
Pasmens, aquela musica deu tanben fòrça a l’italiana, per seis envams que devon, elei, pas grand causa ais olas wagnerencas onte lo discors vira sus eu mume. Aquí lei cavatinas e valsas son coma de « tubes » de l’epòca, que chascun podiá cantorlejar.
 
Der Freischütz siguèt creat en 1821 e en pas manco vint ans s’èra fach conéisser fins qu’ais Estats Units, que siegue dins la versien originala, o dins lei lengas dei país onte siguèt jugat. Berlioz a mume trabalhat sus lo tèxte en francés.
 
A Laurence Equilbey, adonc, d’assajar de laissar sei piadas sus aquela musica qu’a ja sei mèstres. La direccien d’orquèstra de Carlos Kleiber, plena tot d’un còp de gravitat e d’envam ne’s una referéncia absoluda, e aquela d’Herbert Von Karajan tot parier. Una lectura dau romantisme plena de tròn e de color que se fasiá dins leis annadas 60-70. Despuei se juega pas tant tronadís . La capoliera de l’Insula Orchestra bailejarà a s’Ais as Ais una còla puslèu escandinava amé de cantaires que coneissem pas : Tuomas Katajala, Johanni van Oostrum, Chiara Skerath, Vladimir Baykov, Christian Immler, Thorsten Grümbel, Samuel Hasselhorn, Anas Seguin ; e la messa en scèna serà signada per Valentine Losseau.
 
Dijòus 7 e divèndres 8 de març au Grand Teatre de Provença
 

Lundi 4 Mars 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre 2023 a ouvert large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.