Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 


















            partager partager

Serge Bec l'« encigala de la tèrro »


Chanté par Renat Sette, le poète" a érotisé son pays, et chanté la femme qui en devient la métaphore". L’Association Culturelle Provençale de Ventabren lui consacrait une journée début novembre.



Serge Bec en 2007 (photo MN)
Serge Bec en 2007 (photo MN)
Devant l’estrade, à hauteur du public, Stéphanie Collet récite, livre en mains, en français, les textes de Serge Bec. La diction est sobre. Renat Sette s’approche. Lui chante en occitan le même texte ; il tord ses poignets et serre le poing dans une  simulation de douleur, accentuée par la plainte qu’il chante.
 
A Ventabren, le 5 novembre dernier, les artistes célèbrent le poète, qui vit actuellement vers Montpellier, mais a marqué le territoire du Nord Luberon, d’où, avec d’autres tels Pèire Pessemesse, Yves Royer et Marc Dumas, il a permis à la langue d’oc d’éclairer le monde, renouvelant l’art des troubadours, avec des textes qui n’ont rien de futile.
 
Sa femme, son égérie, Anne, et sa terre, seront les deux facettes de l’amour qu’il chante. Sa poésie n’est pas de toute tranquillité, pas plus que la forme d’amour qu’il chante. « Mon amiga es una bèstia ». A qui il adresse durant 27 mois, depuis l’Algérie où le voici mobilisé en cette fin des années 50, de longs textes douloureux et lumineux à la fois, qui seront publiés dans Memoris de la carn, ed. Auba novèla.

La diversité des formes marque son écriture

D’abord félibre, il est littéralement courtisé par Robèrt Laffont, et conquis à l’occitanisme, « considéré alors comme la modernité et le renouveau » souligne  Pèire Pessemesse. Puis il reviendra à la graphie mistralienne, sans toutefois renier son expérience. « Reconnaissons que nos mondes étaient en fait très proches » estime le libraire Marc Dumas.
 
Néanmoins, il exigera, pour recevoir le prix Aubanel, que son texte primé soit publié en graphie classique, ce qui sembla impossible aux organisateurs du concours.
 
Mais on peut dire avec Philippe Martel, que Serge Bec « dépassera la question des graphies en affirmant le primat de la qualité littéraire ».
 
« son écriture est toute de diversité et ne peut se traduire facilement en chansons » reconnait Renat Sette, ébloui par le monde intérieur déployé dans l’oeuvre de Serge Bec.
 
Jean-Claude Foret, de l’Université de Montpellier, a minutieusement étudié l’œuvre de Serge Bec. « Dans ses écrits, il érotise son pays et animalise la femme, qui devient la métaphore du pays ». Entre troubadours et surréalisme il trace son sillon littéraire. « Mi sieu encigala de l’amour de la tèrro » écrit-il vers 1980, dans « Sieu un païs ».
 
A quand une édition complète commentée des œuvres de cette grande voix, qui s’est élevée dans un pays discret, pour essayer de parler au monde entier?

Mercredi 23 Novembre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Légendes populaires de Provence

Une part de notre identité, celle de l'imaginaire populaire, nous est à nouveau restituée avec rigueur et avec cœur par Jean-Luc Domenge. Mais attention ! cette fois, particulièrement, l'ouvrage a besoin de votre concours pour naître.

Dans la Val Maire, dans cette Italie qui parle occitan, un dragon se mit en tête de tout dévaster. Un vrai psychopathe. Alors sur le conseil d’une habitante toute la communauté passa un cours d’eau, et se mit sous la protection de la fée de la rivière.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.