Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 


















            partager partager

Nice se donne les moyens d'inscrire dans la classe bilingue des Orangers


Les affichages communaux incitent les parents à inscrire leurs enfants dans cette école publique, où une classe bilingue ouvrira à la rentrée 2013.



Nice affiche la fierté d'apprendre la langue d'oc à l'école (photo XDR)
Nice affiche la fierté d'apprendre la langue d'oc à l'école (photo XDR)
La Ville de Nice informe par affichage les parents d'élèves de l'ouverture d'une classe bilingue dans l'école des Orangers, au quartier St-Roch.

Après celle de Cuers, une ancienne Calandreta du centre Var, ce sera le second établissement public à proposer un enseignement bilingue, niçois et français.

L'école est désectorisée et n'importe quel parent peut y inscrire son enfant, à partir du 4 mars 2013, en s'informant en mairie de quartier ou en appelant au tel.  04 97 13 29 35.

 


Vendredi 1 Mars 2013
Michel Neumuller





1.Posté par Audeta le 06/03/2013 19:19
Una escòla dont l'occitan es emparat ! Cocanha !

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Distanciau e presenciau dins l’Aquò d’Aquí de març


Dison que...

Parler occitan, l'avenir

Rodin Kaufmann sort ces jours-ci son nouvel album, Pantais clus, fruit d'un long travail. Et sinon, que fait-il ? Il retourne à l'école ; de là il échange et nous parle des identités.

En ce moment entre autres choses j’interviewe des enfants. On parle du temps, des souvenirs et des souhaits. Aujourd’hui j’étais à l’école primaire Mandela de Béziers. En face de moi il y avait Birgul et Oumaima, qui sont en CE1, et elles apprennent le français et l’occitan en même temps.
Rodin Kaufmann (photo MN)


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.