Supprimez l’article 2 !

Les Corses en fin 2017, se sont majoritairement prononcés pour l’exercice de leurs droits linguistiques. Une majorité qui ne compte pas pour le président de la République, en visite dans l’Île.

« Dans la République française, il y a une langue officielle, le français » sera probablement la phrase à retenir du discours final du président Emmanuel Macron, à l’issue d’un court séjour officiel en Corse.






            partager partager

Nice se donne les moyens d'inscrire dans la classe bilingue des Orangers


Les affichages communaux incitent les parents à inscrire leurs enfants dans cette école publique, où une classe bilingue ouvrira à la rentrée 2013.



Nice affiche la fierté d'apprendre la langue d'oc à l'école (photo XDR)
Nice affiche la fierté d'apprendre la langue d'oc à l'école (photo XDR)
La Ville de Nice informe par affichage les parents d'élèves de l'ouverture d'une classe bilingue dans l'école des Orangers, au quartier St-Roch.

Après celle de Cuers, une ancienne Calandreta du centre Var, ce sera le second établissement public à proposer un enseignement bilingue, niçois et français.

L'école est désectorisée et n'importe quel parent peut y inscrire son enfant, à partir du 4 mars 2013, en s'informant en mairie de quartier ou en appelant au tel.  04 97 13 29 35.

 


Vendredi 1 Mars 2013
Michel Neumuller





1.Posté par Audeta le 06/03/2013 19:19
Una escòla dont l'occitan es emparat ! Cocanha !

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle

L'usage préférentiel de l'aranais dans les actes administratifs est considéré comme inconstitutionnel depuis le 12 février. Aran était le seul lieu au monde où l'usage de l'occitan jouissait de droits.

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle
L’usage  « préférentiel » de l’occitan aranès dans les actes publics administratifs est contraire à la Constitution Espagnole, désormais. C’est ainsi qu’en a jugé le Tribunal Constitutionnel Espagnol le 12 février.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.