Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

A Niça, l’escòla bilinga deis Arangiers aurà son CP


NICE. L’Administration tardait à prendre la décision d’ouvrir un CP dans cette école où les trois sections de maternelle font de l’occitan à parité avec le français. Une mobilisation des parents et d’associations a arraché la décision positive lundi.



L'affiche date de 2013. Sans l'ouverture du CP l'enseignement en occitan à la maternelle aurait perdu en crédibilité (photo XDR)
L'affiche date de 2013. Sans l'ouverture du CP l'enseignement en occitan à la maternelle aurait perdu en crédibilité (photo XDR)
L’escòla deis Portegaliers , a Niça, veirà finalament durbir una classa de Cors Preparatòri a la rintrada dau 2015. E li familhas deis escolans lu pòdon ja faire marcar.
 
Èra pas ganhat, « vist que despí de mes l’Admenistracion faía lo chut-chut, restava muda davans li noastri inquietudas » di Olivier Pasquetti, president de l’APLR, l’associacion d’ensenhaires d’occitan de l’Acadèmia de Niça.
 
Eu si di segur qu’èra un mejan de laissar passar lo moment d’organisar aquel ensenhament.

Sensa desbocament en primari, li tres classas de mairala seríon devengudi una mena de carrièra bòrnha.
 
Acadèmia e Vila de Niça, sollicitats per lu parents, l’APLR e la Federacion d’Ensenhaires de Lenga e Culture d’Òc (Felco) an finalament recebut totplen de missivas pleni d’ ànsia , divendres passat.

Demandavan la dubertura esperada, per que lu escolans posquésson perseguir l’ensenhament bilingue que s’es endralhat en lo 2013 en mairala.

Novèla classa, novèu mèstre per la rintrada

Une mobilisation qui a donné des résultats (photo XDR)
Une mobilisation qui a donné des résultats (photo XDR)
D’urgença, diluns, L’Inspeccion Acadèmica dei Aups Maritimi e la Vila an passat una convencion per durbir aquela novèla classa, la quatrena de l’escòla.

Pi lo premier cònsol (que devia èstre investit per l’UMP ai Regionalas dins la jornada) mandava un comunicat per l’anonciar.
 
Un mèstre mé la capacitat d’occitan, ò CRPE, deuria èstre nomenat sus dorsier, per la rintrada.
 
L’escòla dei Portegaliers es publica, ma m’una filièra bilingua dont lu parents poàdon marcar lu sieus nistons.

Èra un projècte de parents que volíon, mé l’associacion Òc-bi, endralhar un ensenhament de l’occitan.  

Ecrit en niçois avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano
Lire aussi : Nice se donne les moyens d'inscrire dans la classe bilingue des Orangers

Vendredi 17 Avril 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.