Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

L’escòla bilinga publica es una realitat a Niça


Mené par l’association Òc-Bi, le projet a abouti et quinze enfants de maternelle font du niçois à l’école avec un maître certifié.



L'école des Orangers, à St-Roch (photo XDR)
L'école des Orangers, à St-Roch (photo XDR)
E finalament es arribada la rintrada escolaria !
 
Ais Orangers, l’escòla de Niça onte òc-bi Countea aviá menar son projèct de classa bilinga, quinze escolans li son a Sant Ròc. « e devriá ne’n aver un autre leu » nos ditz Fanny Peretti, que bailèjèt tota l’afaira amé leis ensenhaires, e una Acadèmia de Niça pusleu decidada a accompanhar l’encambament.
 
« L’escomessa ara per nosautres lei parents, es tre ara de cercar d’escolans de mairala pichona per duerbir una segona classa l’an que ven » que ditz encara.
 
E d’ajustar que « lo premier jorn, a tornat a l’ostau tot fier mon dròlle, per me dire que la chauve souris, se disiá la ratapinhata  ! ».

lire aussi :Nice se donne les moyens d'inscrire dans la classe bilingue des Orangers 


Mardi 8 Octobre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.