Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 


















            partager partager

L’escòla bilinga publica es una realitat a Niça


Mené par l’association Òc-Bi, le projet a abouti et quinze enfants de maternelle font du niçois à l’école avec un maître certifié.



L'école des Orangers, à St-Roch (photo XDR)
L'école des Orangers, à St-Roch (photo XDR)
E finalament es arribada la rintrada escolaria !
 
Ais Orangers, l’escòla de Niça onte òc-bi Countea aviá menar son projèct de classa bilinga, quinze escolans li son a Sant Ròc. « e devriá ne’n aver un autre leu » nos ditz Fanny Peretti, que bailèjèt tota l’afaira amé leis ensenhaires, e una Acadèmia de Niça pusleu decidada a accompanhar l’encambament.
 
« L’escomessa ara per nosautres lei parents, es tre ara de cercar d’escolans de mairala pichona per duerbir una segona classa l’an que ven » que ditz encara.
 
E d’ajustar que « lo premier jorn, a tornat a l’ostau tot fier mon dròlle, per me dire que la chauve souris, se disiá la ratapinhata  ! ».

lire aussi :Nice se donne les moyens d'inscrire dans la classe bilingue des Orangers 


Mardi 8 Octobre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Distanciau e presenciau dins l’Aquò d’Aquí de març


Dison que...

Parler occitan, l'avenir

Rodin Kaufmann sort ces jours-ci son nouvel album, Pantais clus, fruit d'un long travail. Et sinon, que fait-il ? Il retourne à l'école ; de là il échange et nous parle des identités.

En ce moment entre autres choses j’interviewe des enfants. On parle du temps, des souvenirs et des souhaits. Aujourd’hui j’étais à l’école primaire Mandela de Béziers. En face de moi il y avait Birgul et Oumaima, qui sont en CE1, et elles apprennent le français et l’occitan en même temps.
Rodin Kaufmann (photo MN)


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.