De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat






            partager partager

L’escòla bilinga publica es una realitat a Niça


Mené par l’association Òc-Bi, le projet a abouti et quinze enfants de maternelle font du niçois à l’école avec un maître certifié.



L'école des Orangers, à St-Roch (photo XDR)
L'école des Orangers, à St-Roch (photo XDR)
E finalament es arribada la rintrada escolaria !
 
Ais Orangers, l’escòla de Niça onte òc-bi Countea aviá menar son projèct de classa bilinga, quinze escolans li son a Sant Ròc. « e devriá ne’n aver un autre leu » nos ditz Fanny Peretti, que bailèjèt tota l’afaira amé leis ensenhaires, e una Acadèmia de Niça pusleu decidada a accompanhar l’encambament.
 
« L’escomessa ara per nosautres lei parents, es tre ara de cercar d’escolans de mairala pichona per duerbir una segona classa l’an que ven » que ditz encara.
 
E d’ajustar que « lo premier jorn, a tornat a l’ostau tot fier mon dròlle, per me dire que la chauve souris, se disiá la ratapinhata  ! ».

lire aussi :Nice se donne les moyens d'inscrire dans la classe bilingue des Orangers 


Mardi 8 Octobre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.