Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Merci à nos lecteurs !


Le problème de routage qui a affecté une partie de nos abonnés a trouvé solution, grâce à ceux qui parmi vous nous ont informé de l'arrivée du journal.



Erreur de routage...mais tout finit bien grâce à votre vigilance !
Erreur de routage...mais tout finit bien grâce à votre vigilance !
Voici deux semaines nous vous demandions de nous avertir de la réception de notre numéro de septembre.

En effet, ce journal a été envoyé à nos abonnés sans que leur adresse ne fasse apparaitre ni leur commune ni leur code postal.

Une trentaine d'entre vous nous ont immédiatement appris que leur magazine était bien arrivé mais bien sans les mentions indispensables. En effet, ceux parmi nos abonnés qui habitent une rue au nom rare, comme par exemple un héros local tombé durant la Résistance, ou un écrivain à la notoriété locale, ou encore un médecin ayant toujours vécu là, ceux-là recevaient leur numéro, les logiciels de la Poste les retrouvant.

Mais ceux qui habitent rue Général De Gaulle, place Victor Hugo ou avenue de la République, ceux-là avaient été privé de la lecture d'Aquò d'Aquí.

Grâce à vos réponses nous avons pu rapidement montrer au routeur de notre journal qu'il était responsable de l'erreur et réclamer - avec succès - un retirage et réexpédition du numéro d'octobre à ses frais.

Si toutefois le journal ne vous était pas parvenu à ce jour, faites nous le savoir. Nous suivons de près les développements de cette histoire...Nous sommes bien entendus désolés de ce contretemps.

Jeudi 1 Octobre 2020
Aquò d'Aquí


Tags : Aquo d'Aqui


Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.