Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

Marselha portarà pèire a SOS Méditerranée


MARSEILLE. Le Conseil Municipal a décidé d'aider de multiples façons le sauvetage et l'accueil des réfugiés traversant la Méditerranée. Mais l'opposition municipale contestera en justice.



Navire de SOS Méditerranée en action de sauvetage (Photo XDR)
Navire de SOS Méditerranée en action de sauvetage (Photo XDR)

Lei 4 e 5 de fébrier passat lo vaissèu de l’associacien SOS Méditerranée Ocean Viking a poscut secorrir 422 refugiats en mar en tres etapas e deuiá lei desembarcar en Sicilia, a Augusta.

 

Lo batèu èra en detencien administrativa despuei cinc mes en Italia, e, quand siguèt liberat en janvier, metiá lèu lo cap sus Marselha, onte demorava a cai durant dètz jorns, per carantèna e tests de covid.

 

An aquela ocasien, lo municipe de Marselha a decidit de li votar una ajuda de 30 000 €, es a dire l’equivalent dau cost de dos jorns en operaciens de sauvament. E d’èstre sòci de la plataforma de collectivitats sosten d’aqueu moviment d’ajuda ai migrants perduts en mar. Aqueu diluns la deliberacien, ligada a doas autras, a fa bofar un brave còp de mistrau dins l’emicicle dau Consèu Municipau. Presentada per Michèle Rubirola, l’efemèra premièra cònsola, e ara premièra ajoncha, la prepausicien a provocat la rabia dau cònse dau cincenc sector de Marselha, Lionel Royer-Perreaut. L’elegit Les Republicains menarà l’afaire davant lo Tribunau Administratiu, qu’a fa saupre via lo malhum sociau.

 

La Vila de Marselha a tanben decidit d’aderir a l’Avita : Associacien Nacionala dei Vilas e Territòris d’Acuelh ; e encara de pactar amé l’Estat per milhorar lo biais d’aculhir lei refugiats.

 

Segon l’Ofici de l’ONU per la Migracien (OMI), entre 2014 e 2020 lo nombre de mòrts de migrants durant la traversada de la Mediterranèia auriá passat lei 20 000.


Mardi 9 Février 2021
Michel Neumuller





1.Posté par Jaume Jaussaud le 11/02/2021 17:46
Ambe lo chambiament climatic, e lei conflictes mai o mens ligats a n'aqueu chambiament, aurem de mai en mai de migrants. Barrar la pòrta e se laissar neiar lo monde sembla gaire una solucion d'avenir.
La Vila de Marselha pren de decisions coratjosas, a vos legir. Pron que posquessen inspirar politicas nacionalas e europeencas

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.