Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Malèstre per leis apicultors provençaus


Alors que la Politique Agricole Commune les oublie largement, les apiculteurs s’interrogent. Que vaut l’Indication Géographique Protégée « Miels de Provence », pour laquelle ils consentent de gros efforts, mais à laquelle le consommateur ne semble pas attaché, et pas plus les autorités. Les double-actifs désertent désormais la ruche ! Tour d’horizon d’une profession emblématique du territoire, mais en grand danger.



Jacques Combe (cabinet Protéis) : "les miels français sont passés en dessous du seuil de 50% des miels vendus en France" (photo MN)
Jacques Combe (cabinet Protéis) : "les miels français sont passés en dessous du seuil de 50% des miels vendus en France" (photo MN)
Aquel afaire dardalhona tota la profession. Leis apicultors que se son tant investits dins la creacion d’una Indicacion Geografica Protegida se demandan s’èra ben la pena.
 
L’IGP « Mèus de Provença » que pertòca aperaquí 200 productors, representa cèrtas 40% dau mèu vendut sota IGP de tota la França, mai au totau, fa jamai que 5% dei mèus venduts en França.
 
« Siatz acarats a l’importacion de mèus d’America dau Sud, e totjorn que mai chinés, que pòu venir de cultura d’OGM » qu’a resumit Jaque Combes, un expèrt dau Cabinet Proteis. Vèn de liurar un estudi au Ministèri de l’Agricultura sus lei mèus d’IGP, e l’Associacion Mèus de Provença l’aviá convidat a son amassada generala au començament de genoier, pròche d’Ais de Provença.
 
Arriban pas directament aquelei mèus. Lo bestorn passa per Belgica per lei mèus chinés, e per Espanha per lei mèus sudamericans. De societats lei redistribuïsson vèrs lei supermercats francés onte, desenant, representan la majoritat. Despuei 2010, d’efècte, la granda distribucion mete dins lei seccions de sei magazins mai de mèus estrangiers que de francés.

Cabussar totjorn que mai ?

Un apiculteur provençal a en moyenne 63 ruches, mais 72% sont des amateurs éclairés qui en possèdent moins de dix (photo MN)
Un apiculteur provençal a en moyenne 63 ruches, mais 72% sont des amateurs éclairés qui en possèdent moins de dix (photo MN)
« Es una empacha dei gròssas per lei productors que vòlon negociar amb lei distributors, qu’en dessota de 50% sa credibilitat es ben afeblida » contunha Jaque Combe.
 
S’apren d’en premier a la feblesa de la produccion francesa, e provençala, que ditz. Entre 2004 e 2010 an desapareigut una gròssa partida deis apicultors « amators ». Aquelei, afogats per l’abelha, avián pas mai de dètz bruscs, e fasián pas mai que quauquei desenas de quilos de mèu, mai entre lei dificultats administrativas (fau declarar sei bruscs per de rasons d’asseguranças), l’òbra que representa de s’ocupar d’aquela produccion, e una generacion que se fa vièlha, aquela produccion cabussa.
 
Fan ara pas mai de 13% de la produccion totala. E aqueleis apicultors « familiaus » de se desmantenir de sei bruscs, de mai en mai. E se 72% deis apicultors son amators o doble actius, es amb solament 190 professionaus* que se fa ara l’essenciau de la recòlta provençala de mèu IGP : sièis cents tonas que representan aperaquí 5 milions d’èuros de vendas, mai pas mai de cinc cent tonas lei marrideis annadas, coma 2012.

Causir entre bòscs, motons o abelhas?

Cyril Folton : "le débroussaillement inconséquent prive l'abeille de ses meilleurs territoires. On doit nous consulter pour les Pidaf" (photo MN)
Cyril Folton : "le débroussaillement inconséquent prive l'abeille de ses meilleurs territoires. On doit nous consulter pour les Pidaf" (photo MN)
Es aquò l’autra empacha ; una annada sensa pluejas a la prima, coma en 2012, e vaquí que leis abelhas fan mens de mèu. « Fau encara apondre que lei desbrossalhatges grandàs nos lèvan l’essenciau dei terrens florits » denóncia Cyril Folton, de l’Associacion de Desvolopament de l’Apicultora Provençala (Adapi). « Lei costats de draias en còlas son copats ras dau sòu, coma va son ais aurieras  » per aparar dau fuec, que ditz. « Lo problèma es qu’es aquí que si tròban lei melhors endrechs florits ». E tot parier, leis inquieta lo desbrossalhament fisat ai motons de pastres, qu’ara de comunas pagan per aquò. Una bèla contradiccion au monde païsan.
 
L’Inra (Institut Nacionau de la Recercha Agronomica) a ja provat que leis abelhas èran desorientadas per lei insecticidas sistemics coma lei nicotinoïdes, çò que se tradutz per una pèrda de botinairitz mai que mai.
 
E leis auvaris mancan pas per aquela profession emblematica de Provença. La Politica Agricòla Comuna, que farà baissar leis ajudas personalas ai païsans, es encara una autra mena de problèmas per leis apicultors. Leis ajudas europèas seràn subretot per la recèrca. Aquela a donat un resultat vertadier amb l’estudi sus leis insecticidas, pasmens, « 40% deis apicultors declaran dins nòstra enquista, que mesuran mau çò que li pòu aportar la recèrca », ajusta Jaque Combe.

*la production totale avoisine elle 2000 t/an en Provence, et près de 400 apiculteurs peuvent être appelés professionnels. plus de trois mille font de l'apiculture un loisir, parfois rémunérateur.

Lundi 18 Février 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí d'octobre arrive... abonnez vous vite !

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.