De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat






            partager partager

Lo tapís que dona enveja de legir


LA SEYNE. Le Relais Assistantes Maternelles est le lieu d’échanges de pratiques des assistantes maternelles. Près de 80 y ont collaboré à un projet de tapis de sol « d’envies de lire ». Il a été présenté fin mars au Salon de la Petite Enfance.



Per sòu , la responsabla se radassa sus lo tapís cordurat faiçon patchwork.  Se tèn au centre de tres ceucles, aranje, verd e blau, que l’i son cordurats abelhas, orsons e gats, onte son laissats de libres per enfantonets.
 
Au mitan dau Salon de la Pichona Enfància, se remarcava a l’Estadi Léry, per mieg març, aquela carpeta de totei lei colors.
 
« Es lo projècte deis assistentas mairalas, son setanta quatre que li an portat pèira. Nosautras, au Relai Assistentas Mairalas de La Seina, avèm prepausat l’idèa. Aurián poscut faire autra causa, mai aqueu l’an vougut, e l’an fach »
 
Lo tapís es l’aisina dau Relai, onte vènon leis Assistentas, ambé leis enfants que gardan, de un a tres. Volián d’instruments per donat l’enveja de legir. « Aquí pòdon depausar un o mai de libres. Leis enfants puei lei duèrban, se ne’n fan racontar l’istòria… deman, quand seràn au temps d’aprendre a legir, ja l’enveja dau libre serà en elei ». Aquò n’es la tòca.

Una creacion deis educatritz

D’idèas, es ben çò que son vengudas cercar Delphine e Céline, educatritz d’enfantons a La Cieutat, elei. « Çò que mespanta, es que la bòna idèa aquí, l’an facha viure ambé un pareu d’agulhas e de gaubi  ». « Aquela mena de tapís se vende tanben dins dostaus especializats, mai còsta mai de mila €uros » comenta Hélène Goarand. « Nosautres l’avèm fabricat en quauquei mes. » L’important èra d’o faire de cotria, de se l’apropriar.
 
Leis assistentas l’an creat per còlas, una desena, per tròç de tapís, en tres jaças : una espessor solida per lo sòu, una matalassada, e una enfin que se neteja aisat. S’i pòdon estendre o assetar lei pichons ambe leis assistentas.
 
Un endraia-lectura. Lei mèstres de l’escòla mairala, dins un o dos ans, saupràn perqué t’auràn tant l’enveja de legir…

Jeudi 5 Juillet 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.