Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Les Temps passats adaptés à la scène et au ciné

Balat est présenté à Forcalquier le 27 février


FORCALQUIER. L’œuvre poétique de Jean-Yves Royer sera soutenue et illustrée à Forcalquier par Balat, un spectacle qui fait intervenir le cinéma, la musique et la voix de Renat Sette. Séance gratuite samedi 27 février à 20h.



Force tellurique et monde entre deux mondes provençaux, la Montagne de Lure est aussi métaphore du passage des âges de la vie dans Balat (photo MN)
Force tellurique et monde entre deux mondes provençaux, la Montagne de Lure est aussi métaphore du passage des âges de la vie dans Balat (photo MN)
Un ballon rouge, comme un fil rouge, permet de suivre sur l’écran cette histoire d’initiation à la vie, filmée avec un beau sens du rythme par le jeune cinéaste Romain Giusiano.

Des espaces jaunes et verts vifs de la Montagne de Lure, jusqu’au cimetière, passant par un bal et mille évènement qui font une vie, l’enfant du film, suivi par un esprit matagòt bienveillant, illustre un autre fil rouge, celui de l’œuvre poétique de Joan-Ives Roier.
 
En 2005, celui-ci publiait aux éditions Jorn, en effet, un recueil de sonnets, Les temps passats. L’histoire d’une vie, ses joies, des plaisirs, et ses plaisirs interdits, de ses souffrances.
 
« Un défi, car avec ces alexandrins, composer avec diversité, c’était un peu fou ! » commente Renat Sette, qui porte de la voix ce projet, Balat.
 
D’un point de vue strictement informatif, Balat est un spectacle basé sur le film du même titre, sur lequel les pianistes Pierre-Henry Charpy et Olivier Maurel jouent leurs compositions, pendant que Renat Sette chante les sonnets de Jean-Yves Royer.

Moment de suspens entre mouvement et immobilité

Jean-Yves Royer en 2010 à Forcalquier. Ses sonnets ont inspiré l'équipe de Balat (photo MN)
Jean-Yves Royer en 2010 à Forcalquier. Ses sonnets ont inspiré l'équipe de Balat (photo MN)
Et, sur un plan plus symbolique, Balat, nous précise JY Royer, « c’est ce moment particulier, en suspens entre mouvement et immobilité, nous dit Mistral ». Pour parler d’un ballon, ou d’une vie, il y a de quoi réfléchir sur ce terme, qui appelle aussi à la danse.
 
Ce travail qui est en cours depuis deux ans sera présenté pour la première fois ce samedi 27 février à 20h, à Forcalquier, Espace Bonne Fontaine. L’entrée est gratuite. L’équipe espère que l’accueil les encouragera à faire vivre ce projet artistique au long cours.
 
C’est au cours d’une résidence à ce même Espace Bonne Fontaine, que Renat Sette, nous relate la genèse de Balat.
 
« Avec Joan-Ives Roier, et sous l’égide de l’association Cantar, nous avons mené un travail de collectage durant une dizaine d’année, au tournant du siècle, et avec Alpes de Lumière, nous en avons tiré un CD. Les vieux s’y exprimaient, dans la langue du pays, sur la montagne de Lure. Déjà, avec ce travail, nous avions proposé des concerts dans 25 villages. A notre grande surprise, le CD s’était particulièrement bien vendu. La recette nous a permis, bien plus tard, de démarrer Balat ».

Un financement participatif pour prolonger le projet artistique

Renat Sette (photo XDR)
Renat Sette (photo XDR)
Renat Sette lui-même est un artiste à l’expérience variée et, pour tout dire, riche : né à Nice, il a vécu vingt ans à Forcalquier, et, maçon à l’origine, le voici formateur en construction traditionnelle, en France comme en Hongrie. Son projet minimaliste « Joan de Pèires » rend compte de cette identité (il conte, chante et s’accompagne alors de deux simples galets), mais il crée aussi un groupe international pour son projet « Amada », et chante aussi dans le cadre de projets théâtraux.
 
Le voici devant un écran de cinéma !
 
Une équipe artistique se forme avec lui, avec les artistes déjà cités, et le metteur en scène Bruno Deleu, qui a touché tant au théâtre classique qu’à l’art du clown.
 
Toutefois ce projet qui entremêle musique, poésie et cinéma, doit encore, pour exister, trouver des moyens financiers. C’est ici qu’il sera intéressant de s’informer du financement participatif, lancé via la plateforme Helloasso. Celle-ci est originale par trois aspects : elle garde aux porteurs de projets les sommes collectées, même si l’objectif n’est pas atteint ; elle ne prend pas de pourcentage sur les sommes collectées mais invite les porteurs de projets à faire un don ; et elle peut poursuivre l’opération au-delà de la période déterminée au départ.

Samedi 20 Février 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.