Aquò d'Aqui


            partager partager

Leis articles qu’acaban la vida publica de l’occitan


VILLERS-COTTERÊTS. Aout 1539, le français devient "langue du Royaume", et lui seul.



Le texte du fameux édit...l'ordonnance de l'époque, avait été transmis à tous les Parlements Régionaux. L'exemplaire du Parlement de Provence est aujourd'hui conservé par les Archives Départementales des Bouches-du-Rhône.
Le texte du fameux édit...l'ordonnance de l'époque, avait été transmis à tous les Parlements Régionaux. L'exemplaire du Parlement de Provence est aujourd'hui conservé par les Archives Départementales des Bouches-du-Rhône.
Leis articles que dison la fin programada de l'occitan dins l'oficialitat.

Francois, par La grâce de dieu, Roy de France
   Sçavoir faisons, à tous présens et advenir, que pour aucunement pourvoir
   au bien de notre justice, abréviation des procès, et soulagement de nos
   sujets, avons, par édit perpétuel et irrévocable, statué et ordonné,
   statuons et ordonnons les choses qui s'ensuivent.

51 Aussi sera fait registres, en forme de preuve, des baptesmes, qui contiendront
     le temps et l'heure de la nativité, et par l'extrait dudict registre, se pourra
     prouver le temps de majorité ou minorité, et sera pleine foy à ceste fin.

110 Et afin qu'il n'y ait cause de douter sur l'intelligence desdits arrêts, nous voulons
    et ordonnons qu'ils soient faits et écrits si clairement, qu'il n'y ait ni puisse avoir
    aucune ambiguïté ou incertitude ni lieu à en demander interprétation.

111 Et pour ce que telles choses sont souvent fois advenues sur l'intelligence des mots
    latins contenus esdits arrests, nous voulons que d'oresnavant tous arrests, ensemble
    toutes autres procédures, soient de nos cours souveraines et autres subalternes et
    inférieures, soient de registres, enquestes, contrats, commissions, sentences, testaments,
    et autres quelconques, actes et exploicts de justice, ou qui en dépendent, soient prononcés,
    enregistrés et délivrés aux parties en langage maternel françois et non autrement.


Mercredi 20 Septembre 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.