Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (14)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. quatorzième semaine.

Edité par l'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .


















            partager partager

Le provençal de Cucuron pour dire la modernité entrante


Autour d'un témoin clef un long travail de collecte et partage de la connaissance de la langue d'oc s'était engagé dans la commune du Luberon. Aujourd'hui il est restitué.



Elie Lebre, Alain Barthélemy, Madeleine Jaquier à Cucuron début des années 1980 (photo XDR)
Elie Lebre, Alain Barthélemy, Madeleine Jaquier à Cucuron début des années 1980 (photo XDR)

Le provençal se pratiquait bien à Cucuron, mais comme ailleurs cette pratique se perdait, malgré le travail du félibre Albert Donnadieu, disparu dans les années 1960. Mais le provençal littéraire avait bien peu de chances de sauver la langue de tous les jours. Qui l’aurait pu d’ailleurs ?

 

Dans ce contexte de langue de terroir encore assez vive, une équipe s’est constitué dans la décennie suivante, avec Madeleine Jaquier qui, proposant des cours de provençal au Centre Culturel local, demanda l’active participation d’Elie Lebre, un agriculteur érudit qui tenait la langue du berceau. Des villageois désireux de s’approprier la langue du pays se réunirent, et l’aventure dura une quinzaine d’années, durant lesquelles les dires d’Elie Lebre et d’autres furtent consignés.


Un livre et une demi journée festive et culturelle

C’est dans ce livre aujourd’hui publié par l’Association de l’Enseignement de la Langue d’Oc, que sont restitués ces pensées, maximes, proverbes, sur le temps qu’il fait, ou le monde comme il va. Un témoignage donc de l’esprit du temps en milieu rural, mais exprimé dans la langue du pays, sans le filtre des différentes écoles de la renaissance d’oc.

 

Le samedi 20 novembre à Cucuron, ce livre et le travail de longue haleine qui l’a permis seront présentés dans la commune même, au cours d’une demi journée festive et culturelle. Voir ce sujet l’agenda du site web.

Cucuron ce samedi 20 novembre
Cucuron ce samedi 20 novembre

Mardi 16 Novembre 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí en mai

Dison que...

La ruralité a forte identité, l'oubliée des blocs politiques

La décentralisation c'est le thème que les candidats les plus en vue de la présidentielle ont mis sous le tapis. Et pourtant, c'est là que se concentrent problèmes et frustrations.

Nous l'avons remarqué, durant la campagne pour l'élection présidentielle, la place et l'avenir des territoires, des pays, a été pratiquement absente, en tout cas dans la propagande des trois premiers candidats. Pourtant, la question du pouvoir d'achat, qu'ils ont tous abordé abondamment, dépend bel et bien de la place qu'on occupe dans le pays.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.