Aquò d'Aqui



Où en es tu Aquò d'Aquí ?

Votre magazine continue... vous continuez avec lui ?

Votre journal continue sa publication, votre abonnement n'a pas été souscrit en vain. Et si la transition post Michel Neumuller n'est pas facile, une équipe bénévole veille à poursuivre l'œuvre commencée en 1987 : un journal indépendant, sociétal, pan occitan, et bilingue.

Chers amis lecteurs, et avant tout abonnés de notre périodique, vous recevrez sous peu le prochain numéro d'Aquò d'Aquí. Le travail et l'animation du rédacteur en chef Michel Neumuller ont pris fin sous leur forme salariée en avril, et la transition n'est pas si facile. Néanmoins, elle est en cours et va se traduire très vite par le prochain numéro de votre revue. 

Soutenez l'équipe qui désormais veille à vous servir, et à publier l'unique périodique de société en occitan.







Les articles les plus commentés







            partager partager

La crèche, une bonne nouvelle... et cela depuis l'Antiquité


Le 4 décembre pour la Sainte-Barbe, on met le blé en coupelles et on dresse la crèche, y compris dans les lieux publics. Une tradition déjà établie avant le triomphe du christianisme.



L'extraordinaire collection de santons musiciens du musicologue Andrieu Gabriel, dont certains du XVIIIe siècle (photo MN)
L'extraordinaire collection de santons musiciens du musicologue Andrieu Gabriel, dont certains du XVIIIe siècle (photo MN)
Depuis le 2 décembre l'Oustau de Prouvenço, à Aix-en-Provence, présente sa traditionnelle et immense crèche sur quatre mètres carrés. Elle est due au groupe de traditions provençales Li Balaire dóu Rèi Reinié. Et bien que l'Oustau soit un lieu public - il abrite le service communal des Affaires Provençales - l'exposition de la crèche est tout ce qu'il y a de plus légal. 

Après des années de poursuites acharnées de la part de groupes tenant d'une conception coercitive de la laïcité, le Conseil d'Etat a, à l'automne 2018, rendu un avis selon lequel, sans accompagnement ostentatoire de cérémonies religieuses, l'exposition d'une crèche n'était rien d'autre qu'une manifestation de la tradition culturelle.

Ainsi nos lecteurs pourront trouver hors les lieux de cultes, et dans de multiples communes, de nombreuses crèches. Certes elles annoncent une bonne nouvelle, mais avant tout témoignent de la créativité de générations d'artisans, et de l'attachement de la population à ses marqueurs de tradition populaire.

Mai d'onte nos ven lo belem ?


vèn benlèu de l’antiquitat romana populària, nòstre Belem, coma d’autrei tradiciens religiosas. Lei fèstas saturnalas, a la fin de l’an, celebravon l’auçada esperada dei jorns, qu’enfin deveniá possible de durbir lei galatàs e d’i pescar de farina. Lo monde fabricava alòr de figurinas de moleda dedicadas ai Dieus…


Coma lo conéissem, lo santon siguèt premier concebut en tèrra per Jan-Loís Lagnel a Marselha, qu’après la Revolucien ne'n farà una bèla produccien.

 

« Es son poder d’evocacien d’una Provença anciana qu’es en trin de s’escafar a tota vitessa, que va assegurar puei sa fortuna » escriu sus lo site web catolic Garrigues et Sentiers, l’istorian Regis Bertrand. « Parla d’un biais de viure d’avans l’usina, abolit ». Tot parier que la Pastorala Maurel, aqueu Belom sus pontin, qu’arribarà, aqueu, au mitan dau sègle XIX.

Moulage d'un santon, Maison Fouque, Aix-en-Provence (photo MN)
Moulage d'un santon, Maison Fouque, Aix-en-Provence (photo MN)

Lundi 5 Décembre 2022
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.