Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

La Ciéuta : l’incèndi devouro 3000 coustume istouri


LA CIOTAT. Toute la collection des costumes du spectacle historique consacré à la Peste de 1720 a brulé avec une annexe de la Bastide Marin, haut-lieu de l'écologie et de la provençalité de la commune littorale.



L'association très populaire à La Ciotat, ne compte pas se décourager (photo XDR)
L'association très populaire à La Ciotat, ne compte pas se décourager (photo XDR)

Tres milo peço de coustume an crema dins l’incèndi de l’annèisso de la Bastido Marin, dins l’auturo de La Ciéuta. L’ataié de counfeicioun di coustume d’epoco 1720 poudié recampa l’obro di soci despièi dès-e-sèt an.

 

Desclara dins la niue de dimenche a dilun l’incèndi n’en conéisson pas l’ourigino. L’intervencioun di poumpié a pougu evita que s’espandisse lou fiò a la bastido touto entièro. Lou bastimen, mai que mai coubeseja emé si dous ectaro dins uno cieutat que bastis fouarço, siguè urousamen desclara mounumen istouri en 2013.

 

Li coustume deien servir pèr un espetacle anuau sus la Pèsto de 1720. Ja lou mounde de l’Assouciacioun dis Ami de la Bastido Marin se moubilison pèr constitui uno novo couleccioun. La beilèssa de l’Assouciacioun, dono Mirèio Benedetti, a coumença de rampela lou mounde, coumo poudrès va legi sus lou facebook dis ami de la bastido.


Mardi 8 Décembre 2020
Michel Neumuller





1.Posté par Lions Eimound le 10/12/2020 10:48
Acidentau? Bessai. Mai I'aurié-ti pas pèr cop d'asre de gens qu'espichon la bastido emai sa terro per basti en plaço d'oustaou senso biais e eradica un pau mai la Prouvenço ?

Amistousamen.

Eimound Lions

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.