Supprimez l’article 2 !

Les Corses en fin 2017, se sont majoritairement prononcés pour l’exercice de leurs droits linguistiques. Une majorité qui ne compte pas pour le président de la République, en visite dans l’Île.

« Dans la République française, il y a une langue officielle, le français » sera probablement la phrase à retenir du discours final du président Emmanuel Macron, à l’issue d’un court séjour officiel en Corse.






            partager partager

Jan Pau de Gaudemar au cap deis universitats francofonas




Jean-Paul de Gaudemar, en 2006, au Rectorat d'Aix-Marseille (photo MN)
Jean-Paul de Gaudemar, en 2006, au Rectorat d'Aix-Marseille (photo MN)
Jan-Pau de Gaudemar, l’ancian rector de l’Acadèmia d’Ais-Marselha (2003-2011), laissarà son pòste de conselhier pròche lo segretari d’Estat a l’Ensenhament Superior, Teiriç Mandon, dins un mes.
 
Es que lo professor d’universitat es nomat rector de l’Agencia Universitària de la Francofonia tre lo 7 de decembre, ont’a estat elegit per lo Consèu d’Admenistracien au mes de setembre.
 
L’AUF representa 800 establiments universitàris dins  103 país. S’ajuda premier leis universitats a montar un sistèmi d’evaluacien de seis ensenhaments, ajuda tanben directament leis estudiants dins de projècts de recerca. E pòrta pèire a la cooperacien entre universitats « dins lo respèct de la diversitat dei culturas e dei lengas » que ditz son site web.
 
Après d’annadas de silenci, JP de Gaudemar aviá aplicat, dins l’Acadèmia d’Ais-Marselha, la circularia (qu’aviá en veritat escricha, eu, dau temps qu’èra conselhier dau menistre de l’Educacien)  de mesa en òbra dau Consèu Academic de la Lenga Regionala dins son Acadèmia.
 
Es que durbirà a l’idèa dei lenga regionalas e minoritarias la francofonia ? De seguir…

Lundi 12 Octobre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle

L'usage préférentiel de l'aranais dans les actes administratifs est considéré comme inconstitutionnel depuis le 12 février. Aran était le seul lieu au monde où l'usage de l'occitan jouissait de droits.

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle
L’usage  « préférentiel » de l’occitan aranès dans les actes publics administratifs est contraire à la Constitution Espagnole, désormais. C’est ainsi qu’en a jugé le Tribunal Constitutionnel Espagnol le 12 février.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.