Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (14)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. quatorzième semaine.

Edité par l'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .


















            partager partager

Le Mouvement des étudiants d’Occitanie relance ses activités à Montpellier


MONTPELLIER. Med'Oc anime le campus en occitan, et vient de renouveler son bureau. L'occasion de présenter l'association avec Lyssandra Mercier, qui désormais la préside.



Lyssandra : "nous invitons des animateurs de la culture occitane, tel Parpalhon Blau, diffusons des contenus en òc, comme La Seria, et préparons un programme d'activités pour la prochaine rentrée" (photo XDR)
Lyssandra : "nous invitons des animateurs de la culture occitane, tel Parpalhon Blau, diffusons des contenus en òc, comme La Seria, et préparons un programme d'activités pour la prochaine rentrée" (photo XDR)

Créé en 1999 pour animer la culture occitane parmi les étudiants de l’Université Paul Valéry 3 de Montpellier, Med’Oc (Mouvement des étudiants d’Occitanie) invitait le youtubeur de l’initiation à l’occitan Parpalhon Blau, jeudi 14 avril, pour une conférence. L’association est présidée depuis quinze jours par Lyssandra Mercier.

 

Au fait quel est le rôle de Med Oc ?

 

L’association cherche à faire connaître la langue et la culture occitane parmi les étudiants de l’université Paul Valéry. Donc, elle développe surtout un programme d’animations, culturelles et conviviales, et in fine elle donne envie aux étudiants d’aller voir ce qui se fait en matière d’enseignement de l’occitan ici. Mais nous sommes d’abord là pour faire entendre l’occitan, et pour le mettre dans la vie quotidienne du campus.

 

Un programme d’activités connu pour les semaines à venir ?

 

Nous diffusons la série occitane La Seria, et au moment où tu me questionne nous invitons Gabriel Pelisson, autrement dit Parpalhon Blau. Pour un programme construit, il faudra cependant attendre la rentrée de septembre prochain. A cela une raison trè simple, nous saurons dans quelques mois sur quel budget nous pouvons compter pour ça, car nous demandons une subvention à l’Université. En attendant le public peut faire un don, il nous permettra de monter des animations pour attirer des étudiants à l’occitan.


Arcive INA de 1999, année de la création (photo INA DR)
Arcive INA de 1999, année de la création (photo INA DR)

Qui apprend l’occitan à Paul Valéry ?

 

Un cours d’initiation, que je suis moi-même (l’entretien a été mené en occitan, ndlr) regroupe une bonne trentaine d’étudiants, et une autre bonne trentaine prépare la licence d’occitan, ce que je compte faire moi-même.

 

Des débouchés professionnels ?

 

Surtout dans l’enseignement, ceci dit il existe des parcours différents, des gens qui apprennent l’occitan pour faire du théâtre, ou qui se destinent à la recherche.

 

Que représente le Med Oc et comment le rejoindre ?

 

Actuellement le Med Oc regroupe une bonne dizaine d’adhérents, d’autres vont les rejoindre à l’occasion de nos initiatives. Pour nous contacter, on peut écrire à medoc_montpelhier@yahoo.fr , téléphoner à 04 67 14 26 22 ou se rendre au local de l’Ostau dels Estudiants, salle 101 de l’Université. Attention ! ce n’est pas ouvert en permanence.



Jeudi 14 Avril 2022
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí en mai

Dison que...

La ruralité a forte identité, l'oubliée des blocs politiques

La décentralisation c'est le thème que les candidats les plus en vue de la présidentielle ont mis sous le tapis. Et pourtant, c'est là que se concentrent problèmes et frustrations.

Nous l'avons remarqué, durant la campagne pour l'élection présidentielle, la place et l'avenir des territoires, des pays, a été pratiquement absente, en tout cas dans la propagande des trois premiers candidats. Pourtant, la question du pouvoir d'achat, qu'ils ont tous abordé abondamment, dépend bel et bien de la place qu'on occupe dans le pays.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.