Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc










Imigrar/Despatria

Gerard Depardieu : « una man de fèrre russa…indispensabla » - 22/01/2013

L’acteur veut apprendre le russe, et invoque Tchekov pour justifier la « main de fer » russe sur les petites nations.

"Pas ges de problema d'integracion per mon paigrand" - 16/10/2012

Dal Piemonte alla Provenza la vicinanza culturale e linguistica ha significato molto per la famiglia del nostro collaboratore Reinat Toscano . Se l'immigrazione della famiglia dovesse per prima cosa nutrirla , « l'immersione linguistica occitana ha aiutato mia madre a riuscire bene a scuola ... in francese » , precisa Reinat . Il resto è stato l'ardore al lavoro ad averlo fatto .

Leis immigrats en Provença son mai diplomats que lei Provençaus - 15/10/2012

L’immigration amène en Provence de nombreux diplômés et aussi de nombreuses personnes sans aucun diplôme. 45% finissent par acquérir la nationalité française.

"Pas ges de problema d'integracion per mon paigrand" - 14/10/2012

Du Piémont à la Provence la proximité culturelle et linguistique a beaucoup compté pour la famille de notre collaborateur Reinat Toscano. Si l'immigration de la famille devait d'abord la nourrir. "Le bain linguistique occitan a aidé ma mère à bien réussir à l'école...en français", précise Reinat. L'ardeur au travail a fait le reste.
Leggere anche la versione in italiano e occitano
Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.