Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 


















            partager partager

Hommage à Aimat Serre


L'auteur de Bogres d'Ases a désormais sa plaque commémorative.



Aimat Serre (photo XDR)
Aimat Serre (photo XDR)
Tout à la fois fils de paysan/mineur et de couturière, historien et ethnologuqe, Aimé Serre (1922-93) était un homme modeste, et n’avait utilisé l’autobiographie que pour peindre son époque, la société qui l’avait vu naître et son monde tel qu’il avait évolué.
 
Dans Bougres d’Ases, publié en 1974, cet enseignant gardois dépassera la honte de sa langue, transmise par l’administration et jusque par ses propres instituteurs, pour devenir militant occitan et signer l’un des textes les plus marquants de la littérature d’oc au XXè siècle.
 
Une plaque commémorative a été déposée sur la place qui porte son nom dans la commune qui l’a vue naître, La Capelle-Masmolène, le 23 juin 2013.  

Pour en savoir plus

Mardi 25 Juin 2013
Michel Neumuller





1.Posté par Audibert le 03/05/2016 09:13
Peut-on trouver une traduction en français de Bogres d'Ases?

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Légendes populaires de Provence

Une part de notre identité, celle de l'imaginaire populaire, nous est à nouveau restituée avec rigueur et avec cœur par Jean-Luc Domenge. Mais attention ! cette fois, particulièrement, l'ouvrage a besoin de votre concours pour naître.

Dans la Val Maire, dans cette Italie qui parle occitan, un dragon se mit en tête de tout dévaster. Un vrai psychopathe. Alors sur le conseil d’une habitante toute la communauté passa un cours d’eau, et se mit sous la protection de la fée de la rivière.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.