Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Andrieu Neyton : « de quòtas necessaris pèr lo teatre d’òc »


TOULON. Le futur Grand Prix Littéraire de Provence proteste contre la « censure exercée sur la langue régionale » dans les théâtres professionnels, et se prononce pour des quotas.



Le fondateur du Centre Dramatique Occitan le dit : "la langue d'oc est victime d'une censure générale des scènes professionnelles" (photo MN)
Le fondateur du Centre Dramatique Occitan le dit : "la langue d'oc est victime d'une censure générale des scènes professionnelles" (photo MN)
Una plaça seriá encara possibla per un teatre en òc en Provença ?

Per un teatre que parla d’òc, qu’utilitza l’òc, e que deu parlat a totei, òc ! Amé l’Istòria dau Sordat O, despuei 14 ans, avèm pogut jugar 106 còps aquela pèça que parla dau racisme anti-Miegjornau.

Me faliá metre mon drapèu occitanista dins la pòcha, e desvelar leis idèas a chapauc ;
 
L’ escomessa es de presentar aqueu travalh a un public larg. Adonc podem pas parlar ren qu’occitan.

E la bòna sospresa es qu’es lo malhum d’associacions occitanas que pasmens nos ajuda fòrça dins aqueu travalh, e que demanda la pèça.

La censura teatrala es incresibla

Sens aqueleis associacions, lei Teatres aceptarián tei pèças ?
 
Dirai francament qu’es arribat ren qu’un còp am’una scèna professionala, a Draguinhan, e perqué lo premier cònsol l’aviá demandat au baile dau Teatre. Per aqueu monde, a l’ora d’ara, un teatre que parla « patòès », muma un pauc, es pas presentable. Siam a l’ora de la censura. Lei Direccions Regionalas de l’Accion Culturalas pensan qu’existèm pas, e pas mai d’ostaus coma lo Teatre de la Rampa.

Lo Consèu Regionau nos ajuda, ren a dire d’aqueu costat. Mai lei Teatres pratican la censura còntra la lenga. Vèsi qu’un mejan per ne’n sortir, es un quòta de prepausicions teatralas en lenga nòstra. Segur que de pèça completament en occitan, n’i aurà que dins de festivaus d’amators, que sosteni. Mai de scènas professionalas deurián passar de lenga regionala. Se va fan per la musica, pòdon, e devon va faire pèr lo teatre.

Maugrat lei resèrvas deis artistes occitans ?

Lo Consèu Despartamentau 13 a escafat sa subvencion au Festenau dei Suds, en Arle, e n’a vòugut qu’ajudar lei « prepausicions de cultura provençala ». Leis artistas occitans an pas apreciat lo biais de faire…
 
Comprèni sa reaccion, lo problèma exista. Lei professionaus devon gardar la man sus sa programacion. Mai es qu’avèm d’autrei possibilitats que de quòtas per existir, crear, e prepausar la lenga nòstra e lei tèmas occitans, sensa la censura qu’exerçan lei bailes dei salas de teatre ? Chausissan son programa segon la mòda, leis amistats, e segur quand muma la qualitat esperada. Si nosautres adusèm la qualitat, perqué la lenga deuriá nos barrar l’intrada ?
Une pièce telle que Dominici assassin par défaut, est proposée en deux versions dont une avec large emploi du provençal que pratiquait le protagoniste. Néanmoins, c'est grâce à un soutien militant que la pièce d'Andrieu Neyton est programmée (photo MN)
Une pièce telle que Dominici assassin par défaut, est proposée en deux versions dont une avec large emploi du provençal que pratiquait le protagoniste. Néanmoins, c'est grâce à un soutien militant que la pièce d'Andrieu Neyton est programmée (photo MN)


Lundi 17 Septembre 2018
Michel Neumuller





1.Posté par Sant Igòni (Ora Pro Nobis) le 11/03/2019 00:08
Eirosament que se tròba enquèra de çai de lai de personatges engatjats coma aquelh Mossur Andrieu Neyton que sens d'aquò fariá pron temps que França auriá sabrat lo champanhe sobre nòsta caissa de mòrt... Gramacés !

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.