Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre

CUCURON. Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Seconde semaine...

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc.

















            partager partager

A Correns le Printemps du Monde joue la pédagogie




Franck Tenaille, au premier plan, lors des débats de l'édition 2018 des Joutes Musicales (photo MN)
Franck Tenaille, au premier plan, lors des débats de l'édition 2018 des Joutes Musicales (photo MN)
« Le patrimoine immatériel est essentiel, les musiques traditionnelles en particulier, dès lors qu’on va aux sources. Mais si l’Unesco les valorise, les Etats qui signent n’en ont – au moins en France – qu’une vision muséale. »
 
C’est contre cette fossilisation de la créativité populaire des peuples que Franck Tenaille, le directeur artistique des Printemps du Monde de Correns, propose une table ronde, le 9 juin prochain, sur le thème : «  Musiques du monde, transmissions et vertus pédagogiques ».
 
Les enseignants, de conservatoire ou pas, dumistes (maitres itinérants spécialisés dans les projets musicaux scolaires), ou autres, ont un rôle essentiel pour Franck Tenaille, car ils transmettent techniques et état d’esprit.
 
Ainsi l’an passé avait-il demandé au chaman mongol Oorzas, de transmettre ses techniques de chant diphonique soufflé aux classes de la Provence Verte, qui toute l’année profitent des projets du Chantier, l’organisme organisateur des Printemps du Monde.
 
Comment utiliser ce savoir ? C’est la question, et pour essayer de l’aborder j’invite artistes et pédagogues à en parler » reprend Franck Tenaille. La tradition des musiques totémiques, vive en Languedoc y sera présente, abordée. Mais la question irriguera toutes les propositions artistiques à Correns durant ces trois jours, du 7 au 9 juin.

Ils seront bien entendu essentiellement consacrés aux musiques du monde, sur scène. Au programme, entre autres, les chanteurs occitans Claudi Marti, Miquèu Montanaro entre autres.
 
 
 

Vendredi 31 Mai 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

...e sensa cap restriccions !


06/01/2022


Dans l’Aquò d’Aquí de fin d’année...
Dison que...

Ecumenisme?

La querelle des graphies de la langue d'oc est une bêtise passéiste, et un frein pour qui souhaite conquérir des droits pour notre langue. Mais il reste quelques allergiques dogmatiques, y compris là où le respect est de rigueur.

Reinat Toscano a la Librejado

Coma cada còup, èri convidat disabte passat demièg lu autors de la Librejado, que si tenia à Trets, dins lo casteu, coblada m’au 27n salon dei escrivans de Provença.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.