Aquò d'Aqui








Francophonie crispée

La francophonie militante peste à nouveau contre le "tout-anglais". Nous savons que cela se traduira par le "rien-langues minoritaires".

 Nous y revoilà ! Une centaine de personnalités « des cinq continents » veulent résister, nous annonce Ilyes Zouari, qui préside le centre d’études et de réflexion sur le monde francophone. Il s’agit d’inciter les autorités françaises comme francophones, à résister à la « dictature du tout anglo-américain ».
 
Mesdames et messieurs de la Francophonie, merci, nous avons déjà donné !






            partager partager

A Correns le Printemps du Monde joue la pédagogie




Franck Tenaille, au premier plan, lors des débats de l'édition 2018 des Joutes Musicales (photo MN)
Franck Tenaille, au premier plan, lors des débats de l'édition 2018 des Joutes Musicales (photo MN)
« Le patrimoine immatériel est essentiel, les musiques traditionnelles en particulier, dès lors qu’on va aux sources. Mais si l’Unesco les valorise, les Etats qui signent n’en ont – au moins en France – qu’une vision muséale. »
 
C’est contre cette fossilisation de la créativité populaire des peuples que Franck Tenaille, le directeur artistique des Printemps du Monde de Correns, propose une table ronde, le 9 juin prochain, sur le thème : «  Musiques du monde, transmissions et vertus pédagogiques ».
 
Les enseignants, de conservatoire ou pas, dumistes (maitres itinérants spécialisés dans les projets musicaux scolaires), ou autres, ont un rôle essentiel pour Franck Tenaille, car ils transmettent techniques et état d’esprit.
 
Ainsi l’an passé avait-il demandé au chaman mongol Oorzas, de transmettre ses techniques de chant diphonique soufflé aux classes de la Provence Verte, qui toute l’année profitent des projets du Chantier, l’organisme organisateur des Printemps du Monde.
 
Comment utiliser ce savoir ? C’est la question, et pour essayer de l’aborder j’invite artistes et pédagogues à en parler » reprend Franck Tenaille. La tradition des musiques totémiques, vive en Languedoc y sera présente, abordée. Mais la question irriguera toutes les propositions artistiques à Correns durant ces trois jours, du 7 au 9 juin.

Ils seront bien entendu essentiellement consacrés aux musiques du monde, sur scène. Au programme, entre autres, les chanteurs occitans Claudi Marti, Miquèu Montanaro entre autres.
 
 
 

Vendredi 31 Mai 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Rejoignez notre communauté d'abonnés!
Dison que...

Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan

Notre-Dame de Paris fait aussi partie du patrimoine occitan. Notre patrimoine immatériel fait-il partie de celui de la France, M. Macron ? Si oui, que ne décidez-vous de le revitaliser, avec la même autorité ?

L’incèndi qu’a devastat per partida la Catedrala Notre-Dame de Paris diluns 15 d’abriu vèrs lei sèt oras dau vèspre questiona tota la França sus la plaça restanta dau religiós dins la societat dau siècle XXI, sus lo suenh portat per leis autoritats au patrimòni materiau e sei trias de finançament, mai tanben sus lo biais de l’intelligentsia de considerar que tot ce que se debana a Paris merita la prioritat de la Nacien.
Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.