Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Vòstra revista a la mediatèca ? Fòrça facile que basta de demandar


Demandez à votre médiathèque locale de s'abonner à Aquò d'Aquí, c'est un geste simple mais à la portée importante. Et c'est efficace. Marche à suivre ci-dessous.



Volètz ajudar vòstra revista d'un biais eficaç ?

Fòrça facile e a 90% encaparatz : basta de demandar a vòstra mediatèca de s'i abonar.

Pron de va faire amé la bilheta que prepausa, o en linha de còp que l'i a. Ne'n vaquí un exemple, aqueu d'Ais.

Mai de segur es a la vòstra que fau demandar...

Ja quauquei abonats d'Aquò d'Aquí l'an fach, d'unei èra son iniciativa, per d'autres li avèm demandat, e siguèron sosprès que siegue tant facile. "Era pron de demandar que lo bibliotècari, simplament li auriá pas pensat solet".

Il suffit de demander ...

Vous voulez aider votre journal ? Très simple! vous êtes adhérent d'une médiathèque, il vous suffit de lui demander de s'abonner à Aquò d'Aquí, soit par le biais du livre de suggestion qu'elle met à votre disposition, soit en ligne quand elle le propose.

La plupart du temps elle acceptera. Si vous avez besoin d'argumenter, dites que notre journal parle de la société du pays, dans sa langue historique. Question d'identité. L'argument est le plus souvent reçu, simplement la médiathèque ignorait notre existence.

Il est essentiel pour la survie et le développement d'Aquò d'Aquí d'élargir notre lectorat. Il est essentiel pour la survie et le développement de notre langue, que la presse d'actualité en langue d'Oc soit proposée au plus grand nombre de lecteurs.

Merci de votre soutien.

Mercredi 27 Novembre 2019
Aquò d'Aquí




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.