Aquò d'Aqui








Vau mielhs èstre Parisenc...

SENANQUE. Menacée d'écroulement l'emblématique cistercienne du Vaucluse, malgré sa notoriété, ne recueille pas en un an, le trois centième de l'argent que Notre Dame de Paris a recueilli en 24 heures.

Vos ne'n rementatz ? En un jorn, fa pauc, lei grandei entrepresas an promes mai d'un miliard d'€uròs per un monument parisenc emblematic.

En Provença, fa un an que la Glèisa assaja de trobar tres cents còps mens, e lei mecenas, l'i vesem pas.

Fau èstre Parisenc.







            partager partager

Un programa Life europenc per aparar lo coissin de bèla maire


MARSEILLE. Autour du Parc National des Calanques, un projet de connaissance et de popularisation des espèces endémiques de ce massif côtier protégé, verra aussi pratiquer l’arrachage d’espèces invasives concurrentes.



Le "Coussin de belle mère", poussé de sa niche écologique par des espèces invasives et soumise à la pression des promeneurs (photo MN)
Le "Coussin de belle mère", poussé de sa niche écologique par des espèces invasives et soumise à la pression des promeneurs (photo MN)
Amé quauquei vint-e-cinc plantas endemicas, lo coissin de bèla-maire se pòu vèire dins lei Calancas de Marselha coma dins seis illas, mai per quant de tèmps ?
 
Aqueu boisson deis arenas e dei rocàs, ais espinassas ben conéissudas, es sota pressien. Lei milliers  de caminaires dau Pargue Nacionau dei Calancas lo trepejan, e una micòsa ataca sei racinas. Mai que tot, d’autreis espècias vengudas d’alhors la butan dau mitan : Arpas de Mascas vengudas d’Africa dau Sud, o Figuièra de Barbaria li fan un marrit sòrt.
 
L’Agència Regionala de l’Environament, lo Pargue Nacionau dei Calancas, e lei collectivitats localas de Marselha an trobat l’aurelha de l’Unien Europenca, pèr assajar de sauvar quauquei plantas d’aqueu massís de la riba de mar, au desbocat de la segonda vila de França, que li vènon de centenas de milliers de toristas.
 
« Am’aqueu programa europenc Life, es un partenariat entre locau e globau que fa flòri  per la biodiversitat », a resumit Mirelha Benedetti, la presidenta de l’Arpe-Paca, la setmana passada, per presentar aqueu programa de quatre milliens d’€uròs.
 
Se parla d’estudiar l’ecologia dei plantas endemicas, mai tanben d’ arrancar sei concurrentas. E tanben d’informar, comunicar, a la multituda que vèn aquí per caminar.
 
Una briga estonats de nòstra questien  - « es que per metre en compairatge lo public, emplegaretz la lenga regionala dins vòstrei documents ? » - lei bailes dau Pargue Nacionau, e dau Burèu Europenc de Marselha, an pas trobats l’idèa tant marrida. L’Arpe, ela, li es ja acostumada, bòrd que sei documents de comunicacien sus dos programas Life siguèron traduits en occitan : la tartuga provençala en provençau maritim, la vipèra d’Orsini en occitan aupenc.

Vendredi 13 Octobre 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Votre nouvel Aquò d'Aqui d'été
Dison que...

Ce que peut la volonté

Au cœur des Pyrénées, ce dimanche, et pour la 32 ème fois Catalans et Occitans ont renouvelé les gestes de fraternité, qui se rient des frontières politiques.

Au fond, et selon les critères habituels des Etats contemporains et du monde global, rien ne prédispose Occitans et Catalans à rechercher sans relâche l’occasion d’affirmer une fraternité qui ne va pas tant de soi.

Ce que peut la volonté


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.