Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Un finançament participatiu per reviscolar una tela dau Musèu Réattu d’Arle


ARLES. Le Musée fait appel aux dons, avec contreparties pour réhabiliter cette toile inachevée de FX Fabre, interrompue à la Révolution. Dès 5000€ récoltés, les travaux pourraient être entrepris.



Lo Musèu Réattu d’Arle endraia, despuei lo 20 de setembre, sa premiera operacion de mecenat populari.
 
Se tracta per eu de trobar lei mejans, maugrat la descreissènça budgetària, de reviscolar una òbra de Francés-Xavier Fabre (1766-1837), « La predicacion de Joan lo Batista dins lo desèrt ». En veritat, aquela comanda gigantassa per una glèisa de Montpelhier, fuguèt començada en 1791, e jamai acabada per rason de Revolucion francesa.
 
Aqueu tròç inacabat de mai de dos mètres fa veire un òme implorant, mans dreiçadas, fuguèt donat a Charles Réattu, alòr estudiant coma Fabre a l’Acadèmia de França a Roma.
 
Ara la tela a besonh d’una restauracion fondamentala que devriá costar 30 000 €. E se la Ciutat d’Arle avançarà l’argent d’urgéncia, lo Musèu devrà la remborsar puei.
 
Amé la Lèi de 2003 sus lo mecenat, segur que la màger part dei dardenas donadas se lèvan de l’impòst. Aqueu que balha 100 €, en veritat ne’n dona que 33 am’aquela dispausicion.

Un premier assai de finançament participatiu

Avec le financement participatif Saint-Jean Baptiste prêchera mais plus dans le désert ! (photo Musée Réattu DR)
Avec le financement participatif Saint-Jean Baptiste prêchera mais plus dans le désert ! (photo Musée Réattu DR)
Una escala de contrapartidas es estada elaborada per lo Musèu arlatenc. Es possible de donar tre 10 €, fin qu’a 500… e mai. Solament, alòr, lo donator serà una mena de mecena màger, tractat individualament.
 
Intradas au Musèu, pòster, veire son nom sus lo site web dau Musèu… li a tota una tiera de causas simpaticas per aquelei que donan per lo reviscolament d’aquela òbra dau patrimòni locau.
 
« Es nòstre premier assai » que nos dison au Musèu, « levat d’una mòstra consacrada a Crestian Lacroix en 2008. Mai alòr èron d’entrepressas mecenas que donavan. Veirem se lo mecenat populàri serà una mena de solucion… »

A chapauc segon l'argent disponible

Li aurà mai que d’un niveu per la renovacion : a 5000 € l’operacion pòu èstre lançada, a 9300 €  l’ encastre serà remplaçat, e am’11 000 € de mai tota la pintura podriá se veire restaurada…

Lo musèu public, aquò dich, a pas lo drech de recebre d’argent coma aquò. Adonc serà l’Associacion deis amics dau Musèu que recebrà lei donas.

Ajudat per d’estudiants de l’IUT d’Administracion deis Instituts Culturaus e de l’Universitat d’Avinhon, lo Musèu Réattu alestissiá l’operacion despuei un an.

Ecrit avec les suggestions lexicales d'Alain Barthélemy

Dons à : 
Campagne "Tous mécènes !" - Musée Réattu
10 rue du Grand Prieuré
13200 Arles

Samedi 11 Octobre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possiblité, enfin débarassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.