De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat






            partager partager

Tsiganes : un premier relarg per l’esquèma despartamentau

Les aires d'accueil des gens du voyage sortiront-elles de terre dans les Bouches-du-Rhône ?


FUVEAU. Le Schéma Départemental d'Accueil des Gens du Voyage des Bouches-du-Rhône, relancé en 2012 doit proposer quatre "aires de grand passage" pour les caravanes nombreuses, et 1500 places réparties en aires plus petites. Le précédent schéma avait fait "flop" avec 174 places au total. La construction d'une nouvelle aire vient de débuter à Fuveau.



Van Gogh,  Les roulottes, campement de bohémiens aux environs d'Arles, fin du XIXè siècle, Musée d'Orsay
Van Gogh, Les roulottes, campement de bohémiens aux environs d'Arles, fin du XIXè siècle, Musée d'Orsay
Lo premier conso de Fuvèu, Jan Bonfillon, a inaugurat dimars 30 d’òutòbre lo relarg d’acuelh dei « gents dau viagi », coma ara dison per tot lo ventalh dei populaciens Tsiganas.

Lo relarg es dins una pèça entre quauquei tèrras, una entrepressa e una estacien d’espurgacien d’aigas, sus un pauc mai de dos ectaras, mai o mens agençats, que prepausaran 23 plaças, caduna  per una caravana.
 
Costarà 2,4 M€ l’agençament totau. Aqueu projèt a pas crebat l’uou sènsa faire de rambalh. Se dis que, fa quauqueis anadas, lo desvelament dau projèt, a quauquei jorns d’un escrutinh, avié costat son sèti de conselhier generau a l’elegit fuvelenc. Pasmens a contunhat son òbra. Aculhir es pas aisat.
 
Es la comunautat dau païs sestian qu’es mestressa d’òbra d’aqueu chantier. Deu nen provesir encara dès de mai) sus son territòri que va dau Var jusqu’à Partus. Devrié far 328 plaças. L’esquèma despartamentau leis a prevists, siguèt sinhat au començament de 2012. 

Per lo moment sièis relargs solets son bastits sus aqueu terrador sestian. Leis autrei projèts son prevists a Boc e a-z-Ais, que devrien èstre acabats a la fin de l’anada. Ai Penas Mirabèu, a Simiana, e entre Cabriès e Vitròla, faudrà esperar un pauc mai.
 
Mai n’i a que frenon : Agulha , Lambèsc, La Ròca d’Anteron, Sant Canat, lo Puech Santa Reparada, Venèlas e Trets devon encara chausir la tèrra monte lo Païs Sestian bastirà lo relarg d’acuelh que li es previst.

Chaque commune de 5000 habitants doit proposer une aire d'accueil

L’Esquèma despartamentau es una òubligacien legala en França despuei l’an 2000. Aqueu dei Bocas-dau-Ròse siguèt pas menat.  Avans 2000 eisistava 174 plaças entre Marselha Sant-Menet, z’Ais au Realtòr (pròche dau camp dei Ròms que siguèt desmantelat l’estieu passat), Aubanha Vallon dei Vaus, Martegue Bargemont e Miramas Lei Molieras .
 
Tres siguèron renovats, sus lei cinc prevists, e ges de relarg novèu siguèt dubèrt. L’esquèma nen voliá prevèire 31, pas mens. Aperaquì 1500 plaças èron previstas, deguna siguèt facha.

« Lei doas premieras reabilitaciens s’èron acompanhadas d’una demenicien dau nombre de plaças, e l’òufèrta sus lo despartament es ara de 165 plaças d’estacionament », legissem sus lo document de l’Esquèma actuau.
 
La lèi dis que chasca comuna de mai de 5000 abitants devriá prepausar un tau relarg. Entre leis dos esquèmas es devengut lo cas d’una desena de vilas coma Ensuès, Rocafòrt la Bedola, Nòvas o encara Peipin. Au revenge, Ventabren qu’a perdut quauqueis abitants li es plus constrencha.
 
En mai d’aquò l’esquèma prevès tamben quatre relargs de « Grands Passagis », per de chormas de cinquanta a dos cents caravanas, bèn utiles per leis acampaments tant  mages coma aqueu  dei Santas Marias. Siam pas lests de lei vèire.
 
La manca de plaça fa per eisèmple que, de còups que i a, entre Vitròla e z’Ais, de campaments fèrs planton cavilha. Lo monde sedentari a encara de rota per consentir que lo monde nomada plante cavilha au sieu. 

lire aussi : Enfants ròms nomadas per fòrça

Les lieux de la future aire d'accueil à Fuveau (XDR)
Les lieux de la future aire d'accueil à Fuveau (XDR)

précisions graphiques

A côté des graphies mistralienne et classique pour écrire l'occitan on trouve aussi la graphie dite "de Cucuron", du nom de cette petite commune du Luberon, où durant la décennie 1980-90, une équipe pluridisciplinaire a travaillé avec des locuteurs naturels pour recenser le provençal effectivement parlé à ce moment, et a pensé simplifier la manière de l'écrire pour respecter à la fois la prononciation effective et assurer une cohérence avec la graphie classique. C'est cette manière qui a été choisie pour ce texte.

Samedi 3 Novembre 2012
Michel Neumuller





1.Posté par Joan-Pèire le 14/11/2012 11:14
A Niça organizam de rescòntres musicaus interculturaus despi 16 ans. Aquest an seràn de rescòntres occitano-tziganes. Per ne'n saupre mai podetz anar visitar lo site de l'IEO-06 : http://ieo06.free.fr/spip.php?article2352

Notez bien les dates 15,16 et 17 novembre 2012 sur votre agenda. Les billets seront vendus dès le vendredi 2 novembre à l’Agora Niçe-Est au C.A.L Bon-Voyage (2 Pont rené COTY à Nice 06300). Ne tardez pas trop à réserver cette soirée en téléphonant au : 04 93 89 28 02. Venez, faites venir des amis. Une fois de plus, vous ne serez pas déçus par la programmation qui cette année encore apporte son lot de surprises musicales.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.