Aquò d'Aqui


            partager partager

Tous les hommes naissent...




La banane est un excellent aliment, qui concentre nombre de vitamines et minéraux propres à améliorer le fonctionnement du cerveau et à réguler la nervosité. Ceux qui veulent l'associer à la négritude, et enfin associer celle-ci à la sauvagerie animale devraient en consommer plus. Peut-être seraient-ils alors moins c...

Elle comporte aussi un léger hallucinogène, dans la chair au plus près de sa peau. Et, nonobstant l'aspect toxique de ses composants, on pourrait conseiller ce sous produit à ceux qui considèrent qu'une personne à peau noire ne peut préparer et défendre les lois de la République. Ceux-là, pour se tranquilliser, devraient gratter la peau de leurs bananes.

On sait que ce mode de pensée, en France, vous met droit sur la voie d'autres perversités de la pensée. Frantz Fanon disait que derrière la détestation du noir se cachait celle du juif, et inversement.

Mais quand au gouvernement même vous entendez un discours qui prétend, qu'ayant certaines origines, vous ne pourrez vous intégrer, quand ce discours est tenu par un ministre issu d'une immigration, fut-elle européenne, vous pouvez vous dire que le manque de soutien des pairs de Mme Taubira semble assez logique, finalement.

Il appartient donc aux gens qu'on n'écoute généralement pas de s'exprimer pour rejeter les propos racistes. Il revient de le faire aux anonymes qui pensent sans haine de l'autre, à tous ceux qui ont à coeur de défendre la diversité, ou tout simplement l'article Un de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Il ne sera pas superflu de le rappeler ici : tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.



Mercredi 13 Novembre 2013
Renat Mine




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.