Aquò d'Aqui


            partager partager

Saïd, endecat esfraiat mòrt de pas èstre comprés per d’agents dau metrò ?


MARSEILLE. Un adulte handicapé mental est mort étouffé au cours de l'intervention musclée d'une équipe de contrôleurs de la Régie des Transports de Marseille. Peu à peu la parole des témoins vient contredire les premières déclarations des agents.



La victime (photo XDR)
La victime (photo XDR)

Aqueleis istòrias començan totjorn per la paraula dau depositaire de l’autoritat. E quora la partida adversa es mòrta, segur sa pròpri paraula pòu pas s’exprimir.

 

Quora dimècres 22 de setembre amb un comunicat oficiau lo monde apren qu’un òme violent es mòrt après l’intervencion de contrarotlaires de la Règia dei Transpòrts de Marselha, la soleta causa que saup aqueu monde, es que l’òme auriá picat lei agents . E pas mai.

 

Adonc un òme violent es mòrt dins lo metrò. Mai li a agut de testimònis. En particular un òme amé sei dos enfants pichons, qu’a agut premier la preocupacion de li evitar d’imatges traumaticas, mai qu’a ben vist durant trenta segondas coma intervenguèron leis agents de la RTM.

 

A cha pauc la version oficiala se fendilha. « Mon enfant m’a dich qu’a vist un òme en unifòrme picar mai que d’un còp un autre a tèrra amb un baston negre puei una botelha d’aiga ».

 

Puei una partida dei contrarotlaires, que seràn jusqu’a sièis sus la victima, aprocha ben nervosa dau public e li ordena de s’enanar :  « avètz ren de faire ! Circulatz ! »

 

Après lo testimòni una enquista es decidida per lo cap de « violencias volontaris avent entraïnat la mòrt sens intencion de la provocar ».

 

Said M’Hadi en fach èra endecat , « aviá lo biais de rasonar d’un enfant de sèt ans » dirà sa sòrre. L’òme de 37 ans, d’un mètre quatrevint e cent dètz quilòs èra balès mai son aspecte fisic disiá ren de son estat mentau. Originari de Bastia, en Corsega, èra a Marselha perqué la familha pensava de l’i trobar lei metges que li faliá.

 

L’associacion qu’assajava de l’integrar amb un emplec entre 2004 e 2016 lo ditz serviciable.

 

A l’ora d’ara sembla que l’òme, acarat a d’agents que l’aurián impressionat, auriá agut una paur devastadora, amé d’òmes que, a sièis, semblavan una chinareda lesta a li faire mau.

 

E en veritat, li an fa lo pièger dei maus.


Mardi 12 Octobre 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


En novembre Aquò d’Aquí fait son cinéma
Dison que...

Aqueu Var ounte “es mort lou prouvençau”

Mais oui monsieur le Recteur, le provençal est bel et bien enseigné dans le Var. D’ailleurs nous allons vous dire où...

Li grand founciounàri deurien bèn se faire acoumpagna per èstre segur de pas dire publicamen de contro-verita. Coumo per eisèmple afierma que dins Var lou prouvençau es mort, à l’escolo.

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.