Quarante ans après les Calandretas toujours vives

Le mouvement enseigne en occitan, avec les méthodes Freinet. Il ouvre les portes des écoles languedociennes ce samedi, et nous isolons deux établissements que vous pourriez aider à remplir leur mission.

Donnait-on cher de la peau de l'enseignement d'immersion en occitan, en 1979, quand le mouvement des Calandretas est né ?
Quarante ans après les Calandretas toujours vives






            partager partager

Renaud Muselier sotalinha son europeanisme


MARSEILLE. Le nouveau président de Provence Alpes Côte d'Azur élu ce 29 mai s'est voulu consensuel, entre Républicains et Macronistes.



Elegit coma èra esperat diluns 29 de mai, lo novèu president de la Region Provença Aups e Còsta d’Azur, Renaud Muselier, a donat un discors respectuós dau ventalh politic que va dau macronisme a son camp dei Republicans.
 
L’ancian ministre deis Afaires estrangiers (2005) e eternau daufin contrariat a la Comuna de Marselha, onte es naissut en 1969, a regraciat d’un biais apielat Cristòu Castaner, son ancian adversari dei Regionalas de 2015, ara ministre dau govèrn, coma JC Gaudin, « mai que d’un entende pas ce que nos acampa », coma, ben entendut, Crestian Estrosi.
 
D’aqueu, a dich coma lo compreniá : « tu, ames tant ta vila coma ieu ami la mieuna ». E la fraseta podrà segur èstre interpretada : Crestian Estrosi aviá paur de laissar Niça a son ancian braç drech Eric Ciotti, e eu mira dau costat de l’Ostau de Vila marselhés per leis elecciens de 2020.
 
A l’epòca que la victòria d’Emanuau Macron a la presidenciala destorba la vida politica liberala, faudrà se rementar que lo novèu president de Provença se vòu « constructiu e refusant la caricatura coma leis excès ». E qu’a mai que sotalinhat sa tòca europeanista, « resoluda ».
 
Sembla voler caminar de cotria amé l’accion governamentala alora que siam en plena campanha electorala legislativa.
 
S’interpretarà sa paraula  coma voudrà: « degun serà oblidat ».
 
S’es liurat a un laus de sa region : « m’avètz fach lo president de la mai bèla region dau monde…a l’avenir radiós ».
 
Se a pas donat d’indicacion de sa politica, diferenta d’aquela de Crestian Estrosi, a insistit sus sa volontat de « faire de la Provença una referéncia europea de la preservacion de la biodiversitat e de l’energia duradissa ».
 
President pèr – en principi – quatre ans, Renaud Muselier, que vèn de la familha politica gaullista, tròba una Region ai competèncias mai grandas qu’aperavans : cap dei collectivitats localas pèr ce qu’es dei politicas de l’emplech, de la cultura, de l’agricultura coma dei transports.

Avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano

Lundi 29 Mai 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

« Bono annado… »

…bèn acoumpagnado ! » C’est-à-dire avec de bons amis ?…ou plutôt qu’elle vous procure longue vie ? Nos vieilles expressions sont peut-être à double sens. Fouillons, fouillons…

« Bono annado… »
Avèn coustumo de nous souveta bèn ritualamen à la debuto de chasco annado uno « Bono annado, (bèn) granado e (bèn) acoumpagnado ! ». Quant de cop l’avèn emplegado, aquesto espressioun, subretout iéu à moun age, e d’un biais tout machinau…


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.