Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (14)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. quatorzième semaine.

Edité par l'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .


















            partager partager

Plus de débat à l’Université Occitane d’Eté 2018


NIMES. Le Teatre de la Carrièra, André Minvielle…L’occitanisme phosphore en juillet depuis 50 ans à Nïmes. Cet été du 9 au 13 juillet, à Nîmes, réflexion le jour, fête le soir : le thème « Trésors universels d’ici et d’ailleurs »…se déclinera ainsi que nous le dit Estela Mazodier, de la Marpoc.



Estelle Mazodier (Marpoc) : " La langue occitane est un trésor de l'humanité, qui se décline en pratiques populaires et oeuvres prestigieuses. Nous mettrons les unes et les autres en lumière du 9 au 13 juillet 2018 (photo XDR)
Estelle Mazodier (Marpoc) : " La langue occitane est un trésor de l'humanité, qui se décline en pratiques populaires et oeuvres prestigieuses. Nous mettrons les unes et les autres en lumière du 9 au 13 juillet 2018 (photo XDR)
La 42 ème édition de l’Université Occitane d’Eté se déroule toujours à Nîmes. Quoi de neuf cet été ?
 
Cet été, les débats que nous proposons, depuis longtemps, tous les jours à coups de tables rondes d’après conférences, seront mieux formalisés. Le soir nous aurons un « grand débat », avec apéritif, un moment important de la journée, donc.
 
Quels pourront-être les sujets de débats ?
 
Le spectre est large, mais nous pensons demander à plusieurs acteurs ce qu’ils pensent et disent de la place des Régions telle qu’elle évolue dans une France qui re-centralise. Que peuvent-elles pour la démocratie dans notre pays ? C’est une question d’actualité importante. Dans le même ordre d’idée nous parlerons des perspectives de la coopération inter-régionale, mais tout autant du renouvellement de l’idée et de la pratique occitanistes…Pour cela nous invitons des personnalités, tels Patrick Roux. Mais aussi l’artiste Minvielle, ou l’ethno botaniste et lexicographe Josiana Ubaud, entre autres.

Hommages à Jòrgi Gròs

Renouveler la pratique de l’occitanisme ?
L’occitan est tout à la fois un savoir à transmettre, par l’échange, un savoir populaire et un savoir prestigieux, multiple, qui doit être transmis. Par la musique, la littérature…ou la conversation. Nous D’ailleurs l’UEO est aussi là pour cela, favoriser l’échange entre les participants. C’est fécond. Nos cafés littéraires sont fait pour ! A noter que nous rendrons hommage plusieurs fois à Jòrgi Gros, qui nous a quitté il y a peu.
 
En deux mots, l’histoire de l’UOE ?
Robert Laffont avait voulu un lieu et un moment privilégié pour la diffusion de la recherche dans le domaine de l’occitan. Si on compte les années « vides », celles où l’UEO n’a pu être organisée, il y a en fait cinquante ans que l’Université d’Eté a été lancée. Et trente que la Marpoc l’organise.
L'été 2018 les débats seront mieux formalisés, en particulier le soir, avec moments festifs (photo MN)
L'été 2018 les débats seront mieux formalisés, en particulier le soir, avec moments festifs (photo MN)

Mardi 8 Mai 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí en mai

Dison que...

La ruralité a forte identité, l'oubliée des blocs politiques

La décentralisation c'est le thème que les candidats les plus en vue de la présidentielle ont mis sous le tapis. Et pourtant, c'est là que se concentrent problèmes et frustrations.

Nous l'avons remarqué, durant la campagne pour l'élection présidentielle, la place et l'avenir des territoires, des pays, a été pratiquement absente, en tout cas dans la propagande des trois premiers candidats. Pourtant, la question du pouvoir d'achat, qu'ils ont tous abordé abondamment, dépend bel et bien de la place qu'on occupe dans le pays.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.