De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat






            partager partager

Plus de débat à l’Université Occitane d’Eté 2018


NIMES. Le Teatre de la Carrièra, André Minvielle…L’occitanisme phosphore en juillet depuis 50 ans à Nïmes. Cet été du 9 au 13 juillet, à Nîmes, réflexion le jour, fête le soir : le thème « Trésors universels d’ici et d’ailleurs »…se déclinera ainsi que nous le dit Estela Mazodier, de la Marpoc.



Estelle Mazodier (Marpoc) : " La langue occitane est un trésor de l'humanité, qui se décline en pratiques populaires et oeuvres prestigieuses. Nous mettrons les unes et les autres en lumière du 9 au 13 juillet 2018 (photo XDR)
Estelle Mazodier (Marpoc) : " La langue occitane est un trésor de l'humanité, qui se décline en pratiques populaires et oeuvres prestigieuses. Nous mettrons les unes et les autres en lumière du 9 au 13 juillet 2018 (photo XDR)
La 42 ème édition de l’Université Occitane d’Eté se déroule toujours à Nîmes. Quoi de neuf cet été ?
 
Cet été, les débats que nous proposons, depuis longtemps, tous les jours à coups de tables rondes d’après conférences, seront mieux formalisés. Le soir nous aurons un « grand débat », avec apéritif, un moment important de la journée, donc.
 
Quels pourront-être les sujets de débats ?
 
Le spectre est large, mais nous pensons demander à plusieurs acteurs ce qu’ils pensent et disent de la place des Régions telle qu’elle évolue dans une France qui re-centralise. Que peuvent-elles pour la démocratie dans notre pays ? C’est une question d’actualité importante. Dans le même ordre d’idée nous parlerons des perspectives de la coopération inter-régionale, mais tout autant du renouvellement de l’idée et de la pratique occitanistes…Pour cela nous invitons des personnalités, tels Patrick Roux. Mais aussi l’artiste Minvielle, ou l’ethno botaniste et lexicographe Josiana Ubaud, entre autres.

Hommages à Jòrgi Gròs

Renouveler la pratique de l’occitanisme ?
L’occitan est tout à la fois un savoir à transmettre, par l’échange, un savoir populaire et un savoir prestigieux, multiple, qui doit être transmis. Par la musique, la littérature…ou la conversation. Nous D’ailleurs l’UEO est aussi là pour cela, favoriser l’échange entre les participants. C’est fécond. Nos cafés littéraires sont fait pour ! A noter que nous rendrons hommage plusieurs fois à Jòrgi Gros, qui nous a quitté il y a peu.
 
En deux mots, l’histoire de l’UOE ?
Robert Laffont avait voulu un lieu et un moment privilégié pour la diffusion de la recherche dans le domaine de l’occitan. Si on compte les années « vides », celles où l’UEO n’a pu être organisée, il y a en fait cinquante ans que l’Université d’Eté a été lancée. Et trente que la Marpoc l’organise.
L'été 2018 les débats seront mieux formalisés, en particulier le soir, avec moments festifs (photo MN)
L'été 2018 les débats seront mieux formalisés, en particulier le soir, avec moments festifs (photo MN)

Mardi 8 Mai 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.