Aquò d'Aqui


            partager partager

Ne’n fau de paciença !

A l’ostau, a meison, at home : dedins ! Jornau gapian 2


GAP. Se ten un jornau de bòrd quand navegam sus la mar granda o quand partem en expedicion per lo pòle nòrd o la rota de la seda. La rota de la seda arriba ben jusqu’aquí mai retipa pas l’exotisme chinés, puslèu una marriá pebrina mortala.



Tendrai lo jornau de mon viatgi quotidian : entorn de mon ostau, de mon òrt, de mon vilatgi. Ma familha, mon òme e mon dròlle prumiers, mei vesins, ne’n saràn lei personatgis.

Eliana Tourtet (photo XDR)
Eliana Tourtet (photo XDR)

Veio ben que lo virús fai venir lei gens esportius

21 de març

Es dròle, veio ben que lo virús fai venir lei gens esportius. Ja en temps normau lo compreno pas ben, mai aquí ai jamai vist tan de monde córrer o faire de velò. Es qu’an assaiat de tratar lei marauts a la dopamina ? Blago mai compto plus aquelei que fan faire son pisson a son chin. La plaja se pòt plus l’i anar en riba de mar. A Gap, poiem encar prendre l’èr.

Incuei es la prima, sariá pas de l’eissubliar. En provençau dison : « au printemps totei lei maganhas sòrtan ». A ! Eron pas Nostradamus mai eron sagis lei vielhs.

Check the placards

Ne’n fau de paciença. Nos an dich de renjar nòstres armaris. Per lo moment, s’agís puslèu de leis emplenar. Avans de faire lo plan e la nòta per anar es comissions, fau furnar dins son chambron veire çò que resta. Quand siam en campanha, e Gap es coma la campanha, fasem de conservas, de confitura. Lei bocaus de paté, de jamboneta, de confitura d’ambricòt son aquí dins lo placard. N’i a ben encar quauques uns.

Lo calendier

Lo calendier sembla pas lo meme per tot lo monde. Es pas lo gregorian, ni lo republican, es prudent. La tele diguèt que lei Belges, eran dedins fins au 5 d’abriu. Estonant per un país que se ne’n fotem volontiers, qu’aviá gis de govern, que ne’n tròba un e que pren subit una mesura a la mesura de la situacion… Per les Italians es fins au 4 de mai. E nosautres ? 15 jorns ! Lo còmpte l’i es pas.

Bòna fèsta a Herbert Leonard : per lo plasir ! 

Lire aussi la chronique précédente d'Eliana Tourtet


 

"En campanha fasem de conservas" (photo ET DR)
"En campanha fasem de conservas" (photo ET DR)


Lundi 23 Mars 2020
Eliana Tourtet




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.