Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Morir de respirar ?


Selon une vaste enquête nationale, 4500 morts par an pourraient être évitées en Provence, avec un air sans particules fines anthropiques. Dans la région, mieux vaut vivre, de ce point de vue, en montagne que près de l’étang de Berre… Mais la situation, brossée à partir de données de 2007-2008, pourrait être encore pire actuellement.



Selon EQIS le nombre de mois d'espérance de vie gagnée selon la région, si la pollution anthropique était réduite à zéro.
Selon EQIS le nombre de mois d'espérance de vie gagnée selon la région, si la pollution anthropique était réduite à zéro.
Una mortalitat qu’anariá en demens de 10% en Provença (e de 9% en França), vaquí coma podriá se tradurre un èr sens poussas finas degudas a l’òme.

Nos fariá 4500 decès evitats. Mume am’una pollucien antropica « realista », jutja l’enquista EQIS, que vèn d’èstre publicada per l’Agéncia Santat Publica França, serián 2700 mòrts de mens en Provença.
 
EQIS, o, en francès Evaluation Quantitative des Impacts Sanitaires, se basa sus la pollucien particulària, la meteò e l’estatistica de mortalitat deis annadas 2007-2008. E, estima lo metge de l’ASPF Laurença Pascal, referenta d’EQIS a Marselha, « amé Ròse-Aups-Auvernha, la Provença presenta la particularitat d’un contraste enauçat entre grandei vilas e campanhas, surbretot aquelei de montanha ».

Segon lo « scenariò realista » d’EQIS, l’esperança de vida ganhada, en Provença, e segon l’endrech onte vivon lei Provençaus, seriá de dos a sèt mes sus la basa d’un individú de trenta ans.
 
Se aquela enquista sus la relacien santat-pollucien dei poussas finas fa premier veire que lo Nòrd de la França es ben mai polluit que lo Miegjorn, fau li veire d’un pauc mai près.

En Provença, la riba de mar e la vau dau Ròse, onte s’amolonan malhums rotiers, vilas grandas e industrias son de territòris fòrça pertocats per lei poussas . Aquelei pòdon èstre de metaus, e tanben de gas quimics que se recombinan per fabricar de poussas. Largas de mens de 2,5 microns, pòdon caminar prefond dins lei paumons, e l’i entrainar asma o pièger .

Amé lei sujas negras veirem qu’es encar pièger

Pasmens, se, en mejana, d’aquelei poussas se’n troban que 4,4 microgramas per mètre cube d’èr dins leis Aups, a l’oest de la Mar de Bèrra lei instruments ne’n relevan mai de 20 µg/m3 d’èr. Una situacien ben dins lo roge !
 
« Pas tant qu’aquò a l’ora d’ara» nos ditz Domergue Robin, lo baile d’Air Paca, que susvelha lei nivèus de pollucien atmosferica en Provença. « Despuei 2008 la reglamentacien s’es severisada au nivèu europenc, e una rafinariá provençala a barrat sei pòrtas ».

Mai d’un autre latz, se fai mai grèu per dire la noveutat dei mesuras de poussas  : « despuei dos ans podèm mesurar lei sujas negras, que li diam pereu black carbon : una particula ipèr-fina de un micron pas mai, de fums mau cremats, que nos vènon segur de l’industria e dei pòts d’escapament, mai per un bòn tèrç, pertot en Provença, dei chaminèias e dei pèiles a bòsc… Aquí deguna reglamentacien, mai un brave auvàri per l’organisme, bòrd que son tant finas lei poussas, que travèrsan lei teissuts per intrar dins lei vaissèus sanguins ».
Une seule molécule, dans ces fumées fines, sur laquelle des produits polluants s'agglutinent et pénètrent profondément dans l'organisme : le black carbon n'était pas mesuré encore dans les années de référence d'EQIS. La situation serait-elle encore pire que brossée dans cette étude ? (photo MN)
Une seule molécule, dans ces fumées fines, sur laquelle des produits polluants s'agglutinent et pénètrent profondément dans l'organisme : le black carbon n'était pas mesuré encore dans les années de référence d'EQIS. La situation serait-elle encore pire que brossée dans cette étude ? (photo MN)

Lundi 27 Juin 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.