Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 


















            partager partager

Morir de respirar ?


Selon une vaste enquête nationale, 4500 morts par an pourraient être évitées en Provence, avec un air sans particules fines anthropiques. Dans la région, mieux vaut vivre, de ce point de vue, en montagne que près de l’étang de Berre… Mais la situation, brossée à partir de données de 2007-2008, pourrait être encore pire actuellement.



Selon EQIS le nombre de mois d'espérance de vie gagnée selon la région, si la pollution anthropique était réduite à zéro.
Selon EQIS le nombre de mois d'espérance de vie gagnée selon la région, si la pollution anthropique était réduite à zéro.
Una mortalitat qu’anariá en demens de 10% en Provença (e de 9% en França), vaquí coma podriá se tradurre un èr sens poussas finas degudas a l’òme.

Nos fariá 4500 decès evitats. Mume am’una pollucien antropica « realista », jutja l’enquista EQIS, que vèn d’èstre publicada per l’Agéncia Santat Publica França, serián 2700 mòrts de mens en Provença.
 
EQIS, o, en francès Evaluation Quantitative des Impacts Sanitaires, se basa sus la pollucien particulària, la meteò e l’estatistica de mortalitat deis annadas 2007-2008. E, estima lo metge de l’ASPF Laurença Pascal, referenta d’EQIS a Marselha, « amé Ròse-Aups-Auvernha, la Provença presenta la particularitat d’un contraste enauçat entre grandei vilas e campanhas, surbretot aquelei de montanha ».

Segon lo « scenariò realista » d’EQIS, l’esperança de vida ganhada, en Provença, e segon l’endrech onte vivon lei Provençaus, seriá de dos a sèt mes sus la basa d’un individú de trenta ans.
 
Se aquela enquista sus la relacien santat-pollucien dei poussas finas fa premier veire que lo Nòrd de la França es ben mai polluit que lo Miegjorn, fau li veire d’un pauc mai près.

En Provença, la riba de mar e la vau dau Ròse, onte s’amolonan malhums rotiers, vilas grandas e industrias son de territòris fòrça pertocats per lei poussas . Aquelei pòdon èstre de metaus, e tanben de gas quimics que se recombinan per fabricar de poussas. Largas de mens de 2,5 microns, pòdon caminar prefond dins lei paumons, e l’i entrainar asma o pièger .

Amé lei sujas negras veirem qu’es encar pièger

Pasmens, se, en mejana, d’aquelei poussas se’n troban que 4,4 microgramas per mètre cube d’èr dins leis Aups, a l’oest de la Mar de Bèrra lei instruments ne’n relevan mai de 20 µg/m3 d’èr. Una situacien ben dins lo roge !
 
« Pas tant qu’aquò a l’ora d’ara» nos ditz Domergue Robin, lo baile d’Air Paca, que susvelha lei nivèus de pollucien atmosferica en Provença. « Despuei 2008 la reglamentacien s’es severisada au nivèu europenc, e una rafinariá provençala a barrat sei pòrtas ».

Mai d’un autre latz, se fai mai grèu per dire la noveutat dei mesuras de poussas  : « despuei dos ans podèm mesurar lei sujas negras, que li diam pereu black carbon : una particula ipèr-fina de un micron pas mai, de fums mau cremats, que nos vènon segur de l’industria e dei pòts d’escapament, mai per un bòn tèrç, pertot en Provença, dei chaminèias e dei pèiles a bòsc… Aquí deguna reglamentacien, mai un brave auvàri per l’organisme, bòrd que son tant finas lei poussas, que travèrsan lei teissuts per intrar dins lei vaissèus sanguins ».
Une seule molécule, dans ces fumées fines, sur laquelle des produits polluants s'agglutinent et pénètrent profondément dans l'organisme : le black carbon n'était pas mesuré encore dans les années de référence d'EQIS. La situation serait-elle encore pire que brossée dans cette étude ? (photo MN)
Une seule molécule, dans ces fumées fines, sur laquelle des produits polluants s'agglutinent et pénètrent profondément dans l'organisme : le black carbon n'était pas mesuré encore dans les années de référence d'EQIS. La situation serait-elle encore pire que brossée dans cette étude ? (photo MN)

Lundi 27 Juin 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Légendes populaires de Provence

Une part de notre identité, celle de l'imaginaire populaire, nous est à nouveau restituée avec rigueur et avec cœur par Jean-Luc Domenge. Mais attention ! cette fois, particulièrement, l'ouvrage a besoin de votre concours pour naître.

Dans la Val Maire, dans cette Italie qui parle occitan, un dragon se mit en tête de tout dévaster. Un vrai psychopathe. Alors sur le conseil d’une habitante toute la communauté passa un cours d’eau, et se mit sous la protection de la fée de la rivière.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.