Aquò d'Aqui



Où en es tu Aquò d'Aquí ?

Votre magazine continue... vous continuez avec lui ?

Votre journal continue sa publication, votre abonnement n'a pas été souscrit en vain. Et si la transition post Michel Neumuller n'est pas facile, une équipe bénévole veille à poursuivre l'œuvre commencée en 1987 : un journal indépendant, sociétal, pan occitan, et bilingue.

Chers amis lecteurs, et avant tout abonnés de notre périodique, vous recevrez sous peu le prochain numéro d'Aquò d'Aquí. Le travail et l'animation du rédacteur en chef Michel Neumuller ont pris fin sous leur forme salariée en avril, et la transition n'est pas si facile. Néanmoins, elle est en cours et va se traduire très vite par le prochain numéro de votre revue. 

Soutenez l'équipe qui désormais veille à vous servir, et à publier l'unique périodique de société en occitan.














            partager partager

Mirèia Boya libre et sans entraves


MADRID. L'ex députée occitane d'Aran est ressortie libre du Tribunal Suprême espagnol, qui l'accusait des mêmes griefs que les quatre otages politiques catalans de l'Espagne.



Mirèia Boya au sortir du TS ce 14 février (photo TV3 DR)
Mirèia Boya au sortir du TS ce 14 février (photo TV3 DR)
Soulagement ce midi au sortir du Tribunal Suprême Espagnol, lorsque l'ex députée aranaise de la CUP MIrèia Boya est ressortie libre, après deux heures d'audition. 

Libre et sans contraintes, du type interdiction de sortie du territoire. 

Pourtant, l'animatrice occitane de la CUP (anticapitalistes) n'a rien lâché sur le fond, selon son avocat, interrogé par la presse espagnole, à la sortie du tribunal, alors que plusieurs centaines de personnes scandaient : "votarem !".

Mirèia Boya aurait, durant l'interrogatoire, réaffirmé que la déclaration d'indépendance du 27 octobre, n'était pas considérée par elle comme "cosmétique", ni "symbolique"

Ce sont pourtant les mêmes réponses qui, en novembre, avaient conduit Oriol Junqueras, le vice président (ERC) du gouvernement catalan, en prison, où il est toujours cent dix jours plus tard. 

Un signe que rester droit dans ses bottes finit par payer, pour les républicains ?

"Je ne peux pas me dire satisfaite", a cependant commenté Mirèia Boya " alors que quatre d'entre nous sont toujours en détention".

Une détention qui, pour elle, n'a rien à voir avec la Justice, mais constitue une "vengeance".

Et de souligner qu'elle était là parce qu'elle remplissait scrupuleusement le mandat du peuple. "Ce n'est pas à la justice de décider du futur de la Catalogne, car cela dépend du dialogue entre la Catalogne et l'Etat espagnol". 

Le 21 décembre dernier, les Catalans, à l'issue des élections provoquées par Madrid, ont reconduit à l'identique une majorité républicaine indépendantiste au Parlement de Catalogne.

Mercredi 14 Février 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre 2023 a ouvert large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.