Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

Aran : Mirèia Boya acusada de Rebellien


ARAN-MADRID. L'ex députée occitane d'Aran est mise en examen pour "Rébellion", l'arme juridique dont abusent les juges espagnols pour emprisonner les républicains catalans.



Aran : Mirèia Boya acusada de Rebellien
Deputada CUP (anti-capitalistas) de la Vath d’Aran, lo país occitan de Catalonha, entre 2015 e fin qu’au 21 de decembre passat, Mirèia Boya s’èra implicada dins lo referendom dau premier d’octòbre passat au sieu. Coma la policia empachava la votacion a l’escòla publica, aviá convidat leis elegeires a votar dins son ostau.
 
Ne’n fau pas mai dins l’Espanha pòst-franquista, per èstre acusat de « rebellion », una acusacion que pòu vos menar en preson per trenta ans. La muma que li manten a l’ora d’ara tres deputats catalans e lo president de l’Assemblea Nacionala Catalana. La rebellion implica la violència, mai lei jutges espanhòus se’n garçan dau pacifisme dei republicans catalans.
 
Lo jutge Pablo Llarena, dau Tribunau Suprem, adonc a convocat l’ex deputada occitana per lo 14 de febrier.
 
Puei d’autrei bailèssas de la CUP seguiràn, coma la Ana Gabriel, de Lleida, mesa en examen per la muma acusacien.
 
Un manifest de sosten es a mand d’èstre publicat per aparar Mirèia Boya, l’iniciativa de « ciutadans de l’Unien Europenca ».  Lo monde pòu lo signar. Escriure a acc.culturoc@gmail.com   e en mume temps a aquodaqui@aquodaqui.info , perqué nosautres seguirem l’afaire, que farà lo subject d’un article de nòstre confraire Lo Jornalet.

Jeudi 8 Février 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.